18 mai 2012

{Les disparus de Shangri-La} de Mitchell Zuckoff

disparus_sl_blogQuatrième de couverture :

13 mai 1945, Nouvelle-Guinée néerlandaise : quelques semaines avant la fin de la guerre du Pacifique, un avion américain s’écrase dans une vallée totalement inexplorée, inconnue des cartes, entourée de montagnes imprenables et tapissée d’une jungle épaisse. Sur les vingt-quatre passagers, combien réchapperont à l’accident ? Et comment survivront-ils, grièvement blessés, privés de nourriture et de soins, invisibles des secours qui survolent la vallée, sans défense face aux combattants japonais cachés dans les parages et surtout aux populations indigènes, réputées cannibales ?
C’est cet épisode méconnu de l’histoire que nous raconte Mitchell Zuckoff d’une plume alerte, au terme d’une longue enquête – documents d’archives, lettres et photographies d’époque à l’appui.
Car, dans ce formidable récit d’aventures, tout est véridique : la découverte d’un monde perdu, idyllique et hostile à la fois, la confrontation avec des tribus vierges de tout contact avec la civilisation, l’héroïsme des rescapés et leur bouleversant témoignage.

Mon avis :

Il est plutôt rare de voir des témoignages ou des documents sur ce blog, normalement plus enclin aux textes romancés, souvent même imaginaires. Pourtant, cette histoire de sauvetage en pleine nature, cette rencontre entre deux civilisations tellement différentes a su m’intriguer et me donner envie de me plonger dans cet évènement historique si peu connu du public.

Le travail de recherche, d’écriture et de mise en forme effectué par Mitchell Zuckoff est tout simplement impressionnant de précision. Rien n’est laissé au hasard et tout est référencé, étiqueté et chaque source est dûment citée. En récupérant photos, dates, citations de journaux de l’époque, l’auteur enrichit son document pour en faire un livre très complet.

Les faits et informations sont retranscrits tels quels, sans parti pris aucun, donnant parfois une impression de froideur et de distance. De ce fait, il est assez difficile, de prime abord, de s’immerger dans cette histoire. Pourtant au fil des pages, au fil des jours décrits, à force de suivre les rescapés ou les indigènes, on finit par se prendre d’affection pour ces personnages qui ont vécu une expérience si incroyable.

L’aventure parait parfois irréelle, mais les précisions de dates, de lieux, de sensations, les souvenirs des uns et des autres permettent de se rappeler que tout est vrai, que tout est arrivé il y a de cela plusieurs années.

Ce qui pourrait paraitre un détail insignifiant dans l’immensité de la guerre prend ici toute son importance. La mission de sauvetage mise en place finit par passionner le lecteur, les risques pris par les paras et ensuite par les pilotes insufflent un suspense certain à un récit déjà marqué par le drame.

La rencontre entre soldats américains et papous ajoute une dimension supplémentaire à l’aventure. Les manières de vivre, les habitudes, les pensées et réactions sont tellement opposées que le lecteur a lui aussi l’impression de se retrouver dans un autre monde, à mille lieues de tout ce qu’il connait.

A travers cette histoire tout à la fois factuelle et émouvante, Mitchell Zuckoff arrive à intéresser le lecteur à un épisode oublié de l’histoire. Si le début parait trop détaillé et peut parfois être lassant, le résultat final est pourtant très réussi et saura plaire aux curieux de romans d’aventure ou d’anecdotes sur les périodes de guerre.

Le livre :

Sortie le 25/04/2012 chez Flammarion
369 pages, 22 €

En conclusion :

Plus d'informations sur le site web du livre : http://lesdisparusdeshangrila.fr/le-livre/
Et rendez-vous dès demain pour tenter de gagner un des deux exemplaires en jeu.

A venir :

La trilogie de l'héritage, tome 3 : Le royaume des dieux, N.K. Jemisin 

Posté par heclea à 07:00 - Témoignage - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur {Les disparus de Shangri-La} de Mitchell Zuckoff

    Je l'ai reçu il y a quelques jours, je reviendrai lire ton billet après ma lecture...

    Posté par Aproposdelivres, 18 mai 2012 à 10:07 | | Répondre
  • Rien que le résumé m'a convaincue de l'acheter! Je suis fan d'anecdotes historiques de ce genre, d'autant plus que celle-ci m'est inconnue.

    Posté par Joanna, 18 mai 2012 à 13:27 | | Répondre
  • Je viens de le voir en librairie et la couverture a attiré mon oeil (le titre en relief) puis le résumé a terminé d'attiser ma curiosité. Mais je me suis dit que je lirais d'abord un ou l'autre billet avant de me décider. Voilà chose faite, ton billet a su me convaincre et je pense vraiment me laisser tenter

    Posté par Cajou, 01 juin 2012 à 17:58 | | Répondre
Nouveau commentaire