05 avril 2012

{L'orage} de Jacques Mercier

orage_blogL'histoire :

Dans ce court roman, Jacques Mercier ose le pari de l'évolution. Face-à-face poignant entre un auteur, lui-même fictif, et ses personnages, L'orage est un récit traversé par les grandes questions de la vie : vivre ou écrire ? évoluer ou mourir ?
Sylvain, le personnage imaginé par l'auteur est un écrivain qui, suite à l'acquisition d'une tablette de lecture électronique, fait le tri dans sa bibliothèque et voyage à travers ses nombreux souvenirs de lecture. Sylvain résume sans aucun doute tous les personnages écrivains des autres romans de Jacques Mercier : parolier dans La Tendresse inutile, journaliste dramatique dans Une Diva amoureuse ou romancier dans la trilogie Maître Gustave, Un équilibre fragile et Gus.

Interrogations sur l'amour, le temps qui passe et la mort... partant de la question de départ qui est celle de l'irruption du livre numérique dans nos vies. Un orage culturel ! À mettre dans toutes les liseuses !

Mon avis :

Première découverte chez OnLit Editions et première belle surprise. La plume de Jacques Mercier m’a séduite dès le départ, et je me suis retrouvée, pour un moment qui m’a paru bien trop court, totalement emportée et touchée par ses mots. Ses réflexions et pensées, très justes, semblent en phase pour tout amoureux de l’écrit.

Il est évident, dès le début, que l’auteur a eu l’envie de faire passer un message, l’envie de jouer avec les mots, l’envie d’être l’écrivain dans le livre, le héros à la place du héros. L’envie passe alors au lecteur qui se laisse emporter dans cette idée, dans ce texte dans le texte et qui ne pense plus qu’à profiter des tournures, des idées, des mots… tout simplement.

De réflexions sur le rôle d’écrivain en souvenirs de lecture, de pensées sur l’amour en envie d’aimer, Jacques Mercier se ballade et nous ballade, nous offrant références, histoires et anecdotes. Le sujet, les ressentis et impressions ont de quoi parler au lecteur, le renvoyant par moments à ses propres souvenirs, à ses propres réflexions, le touchant particulièrement.

Au final, un court texte qui donne envie, d’une part, de découvrir les autres écrits de l’auteur, et peut-être le lire dans d’autres formats, et d’autre part, de se plonger dans les autres publications de la maison d’édition.
Une idée de départ qui fonctionne bien, une plume particulièrement agréable, de quoi s’évader un court moment et se changer les idées.

En conclusion :

Un grand merci à OnLit Editions pour ce partenariat numérique. Vous pouvez trouver ce texte sur les sites dédiés ou sur le site de la maison d'édition.

A venir :

Rainbows End, Vernor Vinge

Posté par heclea à 07:00 - Romans contemporains - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur {L'orage} de Jacques Mercier

Nouveau commentaire