19 décembre 2009

{Une vie après l'autre} de Frankie Ventana

vie_autre_blogQuatrième de couverture :

D’incidences en coïncidences se forgent d’improbables destins : celui de Gabrielle aura été de rencontrer, un soir de décembre 1982, Lila von Haffen, pianiste classique adulée.
Leurs existences vont s’imbriquer en dépit de l’empreinte que nulle gloire, nul génie, nul talent n’effacera. De cette étrange nuit où chacune se trouve dans l’attente d’un événement indéfini, la première va s’enfermer dans sa destinée tandis que la seconde s’en délivrera par le suicide.
Vingt ans plus tard, Gabrielle entre en possession d’une correspondance signée de la main de la virtuose. Elle se lance alors sur ses traces, à travers l’Europe jusqu’en Argentine.
Ce voyage la conduira à accepter son destin cristallisé en la personne de Lila von Haffen…

Mon avis :

J'avoue que je ne savais pas trop dans quel genre classer cet ouvrage. J'ai choisi Policier psychologique car il raconte tout de même une enquête, ou tout du moins une recherche de ce qui est réellement arrivé à Lila.
C'est plutôt une quête de la part de Gabrielle, chez qui j'ai ressenti un besoin de finir de se construire, marquée qu'elle était par la rencontre faite lors d'une soirée vieille de 20 ans.

En plus de ceci, ce livre a une légère part historique et politique. En effet, beaucoup d'allusions sont faites à Chopin et à son oeuvre et on sent que l'auteure connait bien son sujet. On y trouve aussi des rappels du contexte de la 2nde guerre mondiale dans certains pays de l'est.
Pour cela, j'ai trouvé ce roman intéressant. Sa construction m'a surprise, l'alternance des passages actuels couplés à des lettres écrites 20 ans plus tôt, les voyages dans le temps et dans l'espace m'ont un peu déstabilisée sans pour autant entacher ma lecture.

Bizarrement, je n'ai pas réussi à m'attacher à Gabrielle, l'héroïne, trop secrète ou trop lointaine. Je me suis sentie plus proche de Lila, la disparue, qui est finalement le rouage central de cette histoire. Tous les protagonistes sont là pour elle, ne jurent que par elle et son grand talent. J'ai regretté de ne pas avoir une grande scène d'un de ses récitals, dans laquelle j'aurai pu me projeter dans la salle pour me laisser porter par la musique. Je ne dis pas que cette scène manque forcément, juste qu'elle m'aurait encore plus embarquée dans l'histoire.

J'ai beaucoup aimé l'écriture, m'arrêtant sur certaines phrases que je trouvais particulièrement bien tournées, en voici deux exemples :
"Ma lâcheté n'a d'autre nom que trahison, c'est le prix à payer pour ma liberté."
"Lila se trouvait dans l'attente d'un événement indéfini. Lorsqu'il s'est produit, les trois dimensions de l'existence se sont trouvées assemblées, hors du temps, hors de l'espace, hors de tout raisonnement. Certains nomment cela "l'instant magique"...".

J'ai aussi aimé les descriptions de paysages, de bâtiments, à chaque arrivée dans une nouvelle ville, dans un nouveau pays, dans un nouveau lieu... elles m'ont aidées à visualiser les choses, à donner du crédit à cette histoire dans laquelle je n'ai pas réussi à entrer complétement.

Malgré le fait que je n'ai pas réussi à comprendre Gabrielle, son besoin de recherche, ses décisions, même si je n'ai aucunement réussi à m'y identifier, j'ai trouvé ma lecture agréable.

En conclusion :

Un grand merci à Kyklos Editions (jeune maison à découvrir) et à Livraddict pour ce livre que je n'aurais peut être pas lu sans eux.

Lecture en cours :

La bête et la belle, Thierry Jonquet

Posté par heclea à 20:20 - Policier psychologique - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur {Une vie après l'autre} de Frankie Ventana

  • Le résumé ne me tente pas trop malgré ton enthousiasme... Ma PAL ne s'en portera que mieux!

    Posté par pimprenelle, 19 décembre 2009 à 21:57 | | Répondre
  • Ouf, c'est bien beau d'être abonnée mais du coup la LAL se prend une claque, une fois sur deux ... pour ce coup-ci, je reste en dehors mais enrevanche, j'attends avec impatience ton commentaire sur Jaquet car comme je le précise dans mon article, c'est déjà grâce à toi que j'ai lu et beaucoup aimé Mygale !

    Posté par Véro, 20 décembre 2009 à 11:06 | | Répondre
  • Bizarre, on dirait que tu as aimé, mais que tu n'es pas plus emballée que ça... Je pense que c'était une écriture très bien faite, mais une histoire de quête un peu nébuleuse, non? Tu me diras ça de vive voix ^^

    Posté par Flo_boss, 21 décembre 2009 à 08:48 | | Répondre
  • Chère Heclea
    Merci au nom de Kyklos Editions et de F. Ventana pour votre critique.
    Comme vous l'avez justement indiqué, Lila est le rouage central de ce roman ; Gabrielle n'est pas un personnage aisé à cerner ; elle est en quelque sorte un reflet dans le miroir.
    David Tiquant, l'auteur du merveilleux roman philosophique "Le chemin d'Elise" a écrit ceci au sujet de ce roman : "Une vie après l’autre est un roman qui traite avec finesse, intelligence et sagesse du courage de rompre avec ce qui rend captif ; c’est une partition littéraire, un ouvrage qui interroge notre conscience et que l’on achève de lire avec cette impression rare d’avoir gagné un peu de liberté."
    C'est un roman, dont ceux qui l'ont lu, confient qu'il nécessite une seconde lecture (lorsque votre Pal sera un peu moins haute, s'il vous arrive de le relire, je serai intéressée d'avoir votre avis.)
    Merci encore.

    Posté par Virginie/Kyklos, 22 décembre 2009 à 23:41 | | Répondre
  • Bonsoir!

    ... j'en parle justement chez moi!

    http://hecleaspal.canalblog.com/archives/2009/12/19/16214394.html

    Et d'ores et déjà, bonne année à vous.

    Posté par Daniel Fattore, 26 décembre 2009 à 22:42 | | Répondre
  • J'ai hâte que me soeur le lise pour que je puisse le lui piquer hé hé hé.

    Posté par Thalia, 28 décembre 2009 à 11:42 | | Répondre
Nouveau commentaire