06 juin 2010

{Les Piliers de la Terre} de Ken Follett

piliersQuatrième de couverture :

Dans l'Angleterre du XIIème siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s'assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l'amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d'épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles... et de saintes ruses. La haine règne, mais l'amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

Mon avis :

Voilà de nouveau un livre qui traînait dans ma PAL. Ses plus de 1000 pages me rendaient frileuse, heureusement, de nombreux commentaires positifs et une lecture commune sur Livraddict m'ont décidée, pour mon plus grand bonheur !

Comme j'ai été bête de ne pas oser ouvrir ce livre plus tôt.. . Ça a été une très belle révélation et un voyage passionnant dans ce Moyen-Age propre aux bâtisseurs, aux moines et aux luttes de pouvoir en tout genre.

Je ne me suis pas ennuyée une seconde, et je n'ai jamais été lassée au point de vouloir alterner avec un autre livre. Dès les premières pages, je me suis sentie happée par l'histoire, les personnages et toute cette aventure.

L'écriture est très plaisante, elle laisse la part belle aux descriptions, nous plongeant ainsi au milieu des personnages que l'on a l'impression de connaître, nous permettant de visualiser les cathédrales et autres monuments qui peuplent notre route. Pendant toute la lecture, on fait parti intégrante de l'histoire, on tremble par moments, se désole pour certains personnages et espère que d'autres vont finir par disparaître...

Aucun protagoniste ne m'a laissée indifférente, j'ai eu des coups de cœur pour Tom, Philip ou encore Jack, tous trois si différents mais animés d'une même passion et d'une même envie. Des hommes entiers, droits et passionnants.

A l'inverse, j'ai détesté autant que possible Waleran et William, tellement obnubilés par la réussite et le pouvoir qu'ils en ont oublié tout ce qui rend les gens bons, tous les bonheurs possibles... des méchants, des vrais !

Les héroïnes ne sont pas en reste, que ce soit Ellen, prétendue sorcière, aussi entière que possible, vivante, droite dans ses bottes et finalement au grand cœur ou encore Aliena qui sait rebondir dans toutes situations et a eu toute ma sympathie.

Ce roman, hormis son côté historique très intéressant, surfe également sur d'autres sujets tout aussi passionnants. L'amour y côtoie l'amitié, la haine, l'envie, la jalousie, tant de sentiments qui lui donnent un attrait certain, qui nous obligent à tourner les pages, impatients de savoir quel sera le prochain rebondissement, le prochain coup du sort.

Une épopée merveilleuse, dans une époque qui m'intéresse de plus en plus. Des personnages particulièrement bien décrits, une histoire qui se tient, sans longueurs, sans facilités... Une très belle réussite et un immense plaisir de lecture !

En conclusion :

Rendez-vous maintenant chez mes co-lecteurs, pour découvrir leurs impressions : Fée Bourbonnaise, Phooka, Djak, Galleane, Lexounet, Evilysangel, Louisemiches et Annso2.

 

9 / 7

A venir :

Simple, Marie-Aude Murail

Posté par heclea à 10:00 - Roman historique - Permalien [#]
Tags : , ,