06 septembre 2010

{Geisha} d'Arthur Golden

Quatrième de couverture : À neuf ans, dans le Japon d'avant la Seconde Guerre mondiale, Sayuri est vendue par son père, un modeste pêcheur, à une maison de plaisir de Kyoto.Dotée d'extraordinaires yeux bleus, la petite fille comprend vite qu'il faut mettre à profit la chance qui est la sienne. Elle se plie avec docilité à l'initiation difficile qui fera d'elle une vraie geisha. Art de la toilette et de la coiffure, rituel du thé, science du chant, de la danse et de l'amour : Sayuri va peu à peu se hisser au rang des geishas ... [Lire la suite]

03 août 2010

{Des fleurs pour Algernon} de Daniel Keyes

Quatrième de couverture : Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l'intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l'assistance de la psychologue Alice Kinnian, d'appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d'esprit employé dans une boulangerie. C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui naît entre Alice et lui achève... [Lire la suite]
Posté par heclea à 10:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
30 juin 2010

{L'ombre du vent} de Carlos Ruiz Zafon

Quatrième de couverture : Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant est ainsi convié par son père à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y "adopter" un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de... [Lire la suite]
06 juin 2010

{Les Piliers de la Terre} de Ken Follett

Quatrième de couverture : Dans l'Angleterre du XIIème siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s'assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l'amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d'épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles... et de saintes ruses. La haine règne, mais l'amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais... [Lire la suite]
Posté par heclea à 10:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 mai 2010

{Les Hauts de Hurle-Vent} d'Emily Brontë

Quatrième de couverture : Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s'approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu'au jour où la fille de Catherine aimera à son... [Lire la suite]
18 mai 2010

{L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde} de Robert Louis Stevenson

Quatrième de couverture : La ruelle est sombre, la silhouette furtive, l'homme pressé.Une fillette, par mégarde, le heurte. Et l'irréparable se produit : l'homme la jette à terre, la piétine et s'éloigne, sans cesser de sourire... Hélas, on ne compte plus à Londres les épouvantables crimes de l'étrange Mr Hyde. Étrange ? Plutôt diabolique, songe le brave notaire Utterson. Et quel sinistre lien unit son ami, le pauvre Dr Jekyll, à cet individu dont la seule vue fait frémir ? Car si jamais visage a porté l'empreinte de... [Lire la suite]
Posté par heclea à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

05 mai 2010

{Les mondes d'Ewilan, tome 1 : La forêt des captifs} de Pierre Bottero

Quatrième de couverture : "La raison d'Ewilan vacilla.Qui avait révélé son Don à l'Institution ?Qui était au courant qu'elle allait revenir et que son pas sur le côté la conduirait dans le parc à cet instant précis de la journée ?Que savaient les hommes qui l'avaient enlevée de l'Art du Dessin et de Gwendalavir ?" Mon avis : Plus je lis les romans de Pierre Bottero et plus j'aime. Je suis toujours impressionnée de ce don qu'il a de me transporter dans un autre monde, un autre temps, où l'Imagination est quelque chose de... [Lire la suite]
30 avril 2010

{Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates} de Mary Ann Shaffer & Annie Burrows

Quatrième de couverture : Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d'un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l'occupant allemand : le "Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de... [Lire la suite]
18 avril 2010

{La quête d'Ewilan, tome 3 : L'île du destin} de Pierre Bottero

Quatrième de couverture :"Il s'agissait d'un loup assez jeune, au torse puissant et aux crocs impressionnants. Assis sur ses pattes arrière, il les observait avec curiosité, sans une once de crainte. Camille marcha dans sa direction. Il ne lui prêta pas une attention particulière, mais, quand elle ne fut plus qu'à deux mètres de lui, il montra les dents et se mit à grogner. Elle s'immobilisa. - Recule, lui ordonna Edwin à mi-voix. Sans tenir compte de ses paroles, Camille s'accroupit lentement, regardant le loup ... [Lire la suite]
03 avril 2010

{La quête d'Ewilan, tome 2 : Les frontières de glace} de Pierre Bottero

Quatrième de couverture :"Les bras de la goule se refermèrent sur Camille qui poussa un cri de détresse. Un froid terrible la saisissait, figeant ses membres et menaçant de faire exploser son coeur. Camille avait si froid qu'elle aurait hurlé si elle en avait été encore capable. Elle ne sentit pas des bras l'envelopper dans couvertures, la frotter, la masser. Il faisait froid. Vraiment trop froid." Mon avis : Si j'avais aimé le premier tome de La quête d'Ewilan, j'ai tout simplement adoré celui-ci. Quel plaisir de se... [Lire la suite]