28 mars 2012

{Le Songe d'une nuit d'été} de William Shakespeare

L'histoire : À l'heure où les elfes s'éveillent, les humains s'endorment, et il est demandé au spectateur, victime consentante, de croire à la communication improbable de ces deux mondes. Les uns habitent la cité, régie par une loi anti-naturelle et imposée ; les autres demeurent au plus profond des bois, lieu où les lois irrationnelles de l'amour ont libre cours. Thésée juge les amoureux, Obéron les réconcilie grâce à un philtre d'amour qui, tel une encre magique, engendre dans le coeur des amants, comme dans l'intrigue, des... [Lire la suite]
Posté par heclea à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 janvier 2012

{L'homme} de Camille Rouaire

Quatrième de couverture : Qu’est-ce qu’une bonne révolution ? Un tableau noir est-il une oeuvre géniale d’un artiste génialiste ? La médisance est-elle un sport olympique ? Blaise Pascal avait-il un gros nez ? Les personnages de ces six courtes pièces de théâtre tenteront de répondre à ces questions existentielles. Des personnages survoltés, perdus dans ce monde énigmatique qu’est le quotidien de l’homme. Mon avis : Le théâtre dit de l’absurde est un genre à part, de ceux qui plaisent ou au contraire... [Lire la suite]
Posté par heclea à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
03 septembre 2011

{Le paquet} de Philippe Claudel

Quatrième de couverture : Un homme tire un énorme paquet auquel il semble tenir plus que tout. Que renferme-t-il donc ? Le corps de sa femme qu'il aurait assassinée ? Les seuls biens qui lui restent ? Ses souvenirs, ses rêves, ses joies ? Les débris d'une vie ? Nos lâchetés, nos abandons, nos laideurs ? Tous nos maux et nos mots impuissants ? Lorsque le monde s'effondre, la question n'est pas de savoir ce que l'on sauve, mais ce dont on ne peut se débarrasser. Mon avis : Même si je suis passionnée de théâtre au point d'en faire à... [Lire la suite]
Posté par heclea à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,