06 décembre 2009

{Toutes les familles sont psychotiques} de Douglas Coupland

Quatrième de couverture : Oubliez tout ce que vous croyez savoir sur le roman familial : Douglas Coupland, auteur culte de Génération X et Microserfs, décape le genre au Karcher. Les Drummond, une sympathique tribu de cinglés, déboulent en Floride et vont dévaster son décor de carte postale. Entre soap déjanté et comic visionnaire, voici une réflexion hilarante et incisive sur les liens familiaux dans une société malade de son progrès. Mon avis : Improbable, voilà le premier mot qui me vient à l'esprit en refermant ce livre.... [Lire la suite]
Posté par heclea à 17:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

23 novembre 2009

{La boucherie des amants} de Gaetano Bolan

Quatrième de couverture : Dans une ville du Chili oppressée par le régime de Pinochet, une boucherie de quartier est le théâtre de curieuses rencontres : des réunions obscures s’y tiennent, des passions s’y nouent… Un enfant aveugle, une institutrice et un boucher fort en gueule composent ainsi le trio majeur de cette fable teintée d’humour et de poésie. Mais derrière l’apparente naïveté s’esquisse une condamnation amère des régimes totalitaires…Mon avis :J'ai découvert ce petit livre au salon des éditeurs indépendants, la... [Lire la suite]
Posté par heclea à 10:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 novembre 2009

{Le magasin des suicides} de Jean Teulé

Quatrième de couverture : Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre... Mon avis : Voilà un petit livre qui passe tout seul, qui se lit d'une traite lors d'un trajet en train, ou d'un après-midi détente. Le sujet n'est pas gai, mais l'écriture... [Lire la suite]
Posté par heclea à 10:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
04 novembre 2009

{Les accommodements raisonnables} de Jean-Paul Dubois

Quatrième de couverture : Paul Stern hésite. Son épouse, Anna, sombre peu à peu dans une profonde dépression. Le remariage scandaleux de son père l'accable. La tentation est grande de tout laisser en plan, et l'occasion semble trop belle : embauché à Hollywood, Paul rencontre Selma. Elle est le sosie parfait d'Anna, avec trente ans de moins... Mon avis : Et voilà à nouveau un livre reçu dans le cadre d’un partenariat, merci à Livraddict et aux éditions Points.Néanmoins, que voilà une critique qui va m’être difficile à écrire.... [Lire la suite]
Posté par heclea à 16:41 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2009

{L'homme que l'on prenait pour un autre} de Joël Egloff

Quatrième de couverture : Avec un visage très commun, on court toujours le risque d'être confondu avec quelqu'un d'autre. En général, la méprise apparaît rapidement et chacun s'excuse, penaud, de son erreur. Mais ce n'est pas le cas de cet homme qui finit par se laisser aller, résigné, à être ceux pour qui on le prend. Il est cependant très compliqué, voire épuisant, de vivre plusieurs existences à la fois… surtout quand ce ne sont pas les siennes ! Mon avis : Premier bon point de ce livre, la couverture, j'adore Magritte donc... [Lire la suite]
Posté par heclea à 19:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2009

{L'homme qui voulait vivre sa vie} de Douglas Kennedy

Quatrième de couverture : La vie de Ben Bradford n'est qu'une vaste comédie : en apparence c'est un père et un mari comblés, en réalité il souffre de la froideur de son épouse. Brillant avocat envié par ses pairs, il ne rêvait que d'être photographe.Alors qu'il se persuade qu'il est heureux, il découvre que sa femme le trompe et, qui plus est, avec un photographe! Anéanti, il supprime son rival. Que faire? Se rendre ou fuir? Ben choisit la fuite et recommence une nouvelle vie à l'autre bout des Etats-Unis en prenant l'identité de sa... [Lire la suite]
Posté par heclea à 20:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 septembre 2009

{Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi} de Mathias Malzieu

Quatrième de couverture : "Comment on va faire maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi? Qu'est ce que ça veut dire la vie sans toi? Qu'est ce qui se passe pour toi là? Du rien? Du vide? De la nuit, des choses de ciel, du réconfort ?"Mathias, une trentaine d'années mais une âme d'enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu'il rencontre sur le parking de l'hôpital, que serait-il devenu? Giant Jack, 4.50 m, "docteur en ombrologie", soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre,... [Lire la suite]
Posté par heclea à 20:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
31 août 2009

{Wilt 1} de Tom Sharpe

Quatrième de couverture : Professeur de culture générale d'un lycée technique à Londres, Henry Wilt aborde la   quarantaine dans un état critique. Alors qu'il tente à longueur de journée d'instruire une bande d'adolescents qui se soucient du sonnet shakespearien comme de leur premier porridge, sa femme Eva saisit la moindre occasion pour le harceler. Et tout y passe : son manque d'ambition, sa virilité de mollusque, son goût immodéré pour la bière. Wilt ne peut que grommeler en subissant ces réprimandes. Jusqu'à cette... [Lire la suite]
Posté par heclea à 22:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2009

{Eleanor Rigby} de Douglas Coupland

Quatrième de couverture :Jeune femme, trente-six ans, grosse et terriblement seule, n'attend plus rien de la vie. C'est  ainsi que se voit Liz Dunn. Grosse, Liz l'a toujours été. Seule, plus encore. Hormis les visites régulières de sa famille qui la traite en cas désespéré, elle ne fréquente personne. De petit ami, encore moins. Ajoutez à cela une opération des dents de sagesse et une semaine de convalescence à regarder des films d'amour, et le portrait est complet. Mais alors que Liz s'apprête à explorer davantage le... [Lire la suite]
Posté par heclea à 12:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
05 août 2009

{La consolante} d'Anna Gavalda

  Quatrième de couverture :Charles Balanda, architecte à Paris, a tout pour être heureux, mais il reçoit unelettre lui annonçant la mort d'Anouk, une femme qu'il a connue quand il était enfant. Cette nouvelle l'affecte plus qu'il n'y pensait car ressurgit alors toute sa vie passée. Entre rire et larmes, Anna Gavalda confirme son talent d'écrivain dans ce nouveau roman. Mon avis : J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans le livre, déstabilisée par le style haché et inhabituel de l'écriture, par l'absence de sujet dans les... [Lire la suite]
Posté par heclea à 11:38 - - Commentaires [7] - Permalien [#]