08 juin 2013

{Grands boulevards} de Tonie Behar

grands_boulevards_blog

Quatrième de couverture :

A la suite d'un chagrin d'amour, Doria, une jeune comédienne de vingt-huit ans toujours en attente d'un rôle, s'installe chez son père, l'irrésistible Max, aussi léger que la fumée de ses cigares. L'appartement familial, où vit aussi Simon, le neveu de Doria venu faire ses études à Paris, est situé au coeur des grands boulevards, près des lieux de spectacle, des bars, du Grand Rex et de l'Olympia. Mais la Banque générale, propriétaire de l'immeuble, a décidé de le vendre, et tous ses habitants risquent l'expulsion.
Avec ses locataires originaux, son kebab-lounge et ses apéros coquins, le 19 bis, boulevard Montmartre est un véritable théâtre. Les voisins s'espionnent, se font la guerre ou l'amour, mais savent bien que, face à la banque, seule l'union fera la force.

Mon avis :

Voilà un roman parfait pour la saison : son ton léger, ses personnages pétillants et son écriture agréable en font un livre qu’on a envie de lire au soleil, au coin d’une terrasse ou assis sur un transat.

Il faut bien l’avouer, Tonie Behar réussit ici à nous embarquer sur ces Grands Boulevards que les Parisiens croient si bien connaitre, à nous faire vivre un moment aux côtés des résidents du 19 bis boulevard Montmartre, à nous captiver pour leurs histoires de cœur, pour leurs vies décousues, pour leurs relations souvent passionnées.

Les personnages que l’on rencontre au fil des pérégrinations de Doria sont parfaitement croqués, et ont tous ce petit quelque chose qui va nous rappeler un proche ou quelqu’un que l’on a croisé un jour. Très vite, on a l’impression de les connaître depuis longtemps et de faire partie de leur vie, et à partir de ce moment-là, il devient difficile de reposer ces Grands Boulevards, sur lesquels l’on a envie de déambuler tout au long de la journée.

Les relations qui unissent Doria au reste des protagonistes sont pleines de vie, d’envie, d’espoir… Cette héroïne est profondément attachante, et on ne peut qu’apprécier son côté volubile et ses réactions souvent exacerbées. Elle fait partie de ces personnages qu’on aimerait rencontrer dans la réalité, persuadé qu’ils feraient changer notre vie.

L’intrigue qui unit tous ces habitants, même si elle peut paraitre secondaire face à leurs vies déjà si remplies, apporte la touche de cohésion qui va bien, et permet de développer plus avant les différentes personnalités et leurs réactions face à cette injustice qui leur tombe dessus.

Que dire de plus si ce n’est que ce roman est un vrai régal ?
Alors, si vous aussi vous voulez croiser le patron d’un kebab-lounge, découvrir des apéros coquins chez « Oh my gode ! », savoir si le beau Sacha est aussi performant que sexy, discerner ce qui se cache sous la mèche parfaite de Léo, ou faire une partie de poker avec Max, ce roman est fait pour vous, pour vous évader le temps d’un moment, en flânant sur les Grands Boulevards, avec cette galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres.

Le livre :

Sortie le 05/06/2013 chez JC Lattès
402 pages, 18€

A venir :

L'atelier des miracles, Valérie Tong Cuong

Posté par heclea à 07:00 - Contemporain - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur {Grands boulevards} de Tonie Behar

  • Merci Hécléa pour ce billet qui me fait terriblement plaisir ! ♥

    Posté par Tonie Behar, 10 juin 2013 à 11:34 | | Répondre
Nouveau commentaire