12 mai 2013

{14} de Jean Echenoz, lu par Jean Echenoz

14_blog

Présentation de l'éditeur :

Cinq hommes sont partis à la guerre, une femme attend le retour de deux d'entre eux. Reste à savoir s'ils vont revenir. Quand. Et dans quel état.

Mon avis :

Petit livre atypique sur la première guerre mondiale, 14 nous raconte le quotidien de ces jeunes gens et de ces villes et villages dont la vie a basculé lors de ces combats. Ces jeunes hommes qui se sont vus engagés pour aller défendre le front, ces jeunes femmes qui se sont retrouvées à attendre un frère, un père, un fiancé qu’elles avaient vus partir.

L’atmosphère mise en place par Jean Echenoz est particulièrement bien rendue, que ce soit cette absolue certitude que la guerre serait courte, que ce n’était l’affaire qu’une ou deux semaines avant que tout ne redevienne normal, puis ce désespoir qui grandit au fur et à mesure que tout le monde se rend compte que cela sera long, très long, trop long.

L’ambiance des tranchées, l’ambiance des combats, l’ambiance des longues attentes, même si elle est racontée avec une certaine distance, nous plonge totalement dans cette première guerre mondiale, dans ces moments de doute, dans ces moments où l’on cherche absolument à s’en sortir, à survivre, à retrouver sa vie d’avant, même si l’on sait qu’elle ne sera jamais plus la même.

Les personnages décrits par l’auteur nous restent légèrement éloignés, mais leur vie nous parait proche. Ce qu’ils ont dû subir, ce qui a changé pour eux, ce qui a changé pour toute cette population, pour cette période, fait tellement partie de notre passé que l’on ne peut que se sentir touché par cette histoire, par cette mémoire de ce qu’ont vécu nos aïeux.
Chaque tranche de vie, chacun de ces héros qui s’ignorent, qui n’ont pu que subir cette guerre, nous parait proche, nous parait réel, nous parait évident.

Jean Echenoz nous offre ici un livre particulièrement touchant. Touchant dans la distance qu’il met par rapport à ce moment-clé particulièrement dur de notre histoire, touchant dans toutes ces vies qu’il raconte mais surtout dans les détails qu’il ne raconte pas, dans tout ce quotidien, dans toutes ces difficultés qui ne sont qu’entraperçus mais tellement présents.

Son phrasé, sa manière de raconter les choses, avec une certaine pudeur, donne un intérêt supplémentaire à cette histoire, cela nous fait nous concentrer sur ce que l’auteur nous livre, sur cette difficulté, cette dureté de la guerre, sur cette manière qu’elle a de tout changer, de tout bousculer, sur cette manière qu’elle a de briser des vies, de prendre ceux qui auraient dû rester, de choisir un peu au hasard qu’elles sont les jeunes hommes qu’elle va renvoyer et ceux qu’elle va garder.

Un petit livre particulièrement touchant, un petit livre qui ne peut que nous rappeler ou nous raconter cette première guerre mondiale trop longue, trop dure, trop meurtrière et tout ce qu’elle a pu changer ensuite dans notre histoire à tous. 

Le livre :

Sortie le 20/03/2013 chez Audiolib
2h30, 18€

A venir :

Home, Toni Morrison

Posté par heclea à 16:55 - Roman historique - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur {14} de Jean Echenoz, lu par Jean Echenoz

Nouveau commentaire