07 mai 2013

{Je vais passer pour un vieux con} de Philippe Delerm, lu par Pierre Arditi

vieux_con_blogPrésentation de l'éditeur :

« Dans la liste des précautions oratoires, celle-ci occupe une place à part. Elle souhaite jouer la surprise par sa forme, une vulgarité appuyée qui aurait pour mission de gommer à l’avance le pire des soupçons : une pensée réactionnaire. L’interlocuteur ne doit pas se récrier avant la remarque promise. Mais une petite réticence aux commissures des lèvres signifiant “Toi, passer pour un vieux con !?” semble bienvenue. Elle était espérée. » 
Traquant les apparentes banalités de nos discours, nos petites phrases toutes faites, Philippe Delerm révèle pour chacune un monde de nuances, de petits travers, de rires en coin. La vérité de nos vies, en somme.
Laisser aux phrases les plus convenues leur dimension de banalité quotidienne tout en disséquant la subtilité de leur sens implicite, c’est la performance qu’accomplit ici Pierre Arditi dans son interprétation des perles verbales dénichées par Philippe Delerm.

Mon avis :

Qui n’a jamais utilisé une de ces phrases toutes faites qui veulent à la fois tout et ne rien dire ? Qui n’a jamais vécu ce moment déprimant où notre répondeur nous informe de l’absence de message ? A qui n’a-t-on jamais donné la recommandation de mettre sa cagoule ?

Dans Je vais passer pour un vieux con, Philippe Delerm nous décortique, avec sa verve habituelle et sa plume si agréable, toutes ces expressions « bateau » que l’on a utilisées, lues ou entendues ; toutes ces phrases qui nous parlent forcément, à un niveau ou à un autre. Avec ce recueil, il met le doigt là où ça fait mal, pointant avec une belle efficacité tous ces petits travers qui caractérisent le quotidien et dans lesquels on se retrouve forcément à un moment.

Difficile de passer en revue chacune de ces phrases que l’on pourrait dire « choc », mais ce qui est sûr c’est que tout le monde y trouvera son compte, soit comme un clin d’œil d’un souvenir déjà vécu, ou comme une résonnance d’une scène du passé.

Si le style et la plume de Philippe Delerm en font un livre à découvrir, la voix et les intonations que rajoute Pierre Arditi le complète à merveille, pour nous offrir un livre audio absolument jubilatoire. Le format est parfait pour grignoter anecdote par anecdote, pour s’offrir de temps en temps un petit moment de pur bonheur à rire ou sourire devant ces réflexions qui sonnent si juste.

Ce combo parfait, cette rencontre entre une écriture incisive et précise et une interprétation au cordeau, font de ce recueil un livre à découvrir absolument, simplement pour le plaisir de se laisser emporter, de se reconnaitre ou de se moquer gentiment. Un livre à écouter une ou cent fois, sans se lasser, pour savourer la justesse de ses réflexions. Un livre parfait pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure de l’audio.

Le livre :

Sortie le 13 février 2013 chez Audiolib
1h40, 17€

A venir :

Le Protectorat de l'Ombrelle, tome 5 : Sans âge, Gail Carriger

Posté par heclea à 07:00 - Contemporain - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur {Je vais passer pour un vieux con} de Philippe Delerm, lu par Pierre Arditi

  • Je te rejoins entièrement, ce livre audio est une superbe découverte D'ailleurs je l'ai déjà écouté au moins 6 fois et je ne m'en lasse pas!

    Posté par Yumiko, 07 mai 2013 à 19:34 | | Répondre
  • Je suis moins enthousiaste. Vite lu, vite oublié mais pour commencer avec le livre audio, ce n'est pas un mauvais choix.

    Posté par sylire, 09 mai 2013 à 21:50 | | Répondre
  • Je trouve aussi que ce livre audio est parfait pour commencer à écouter des livres !

    Posté par leiloona, 15 mai 2013 à 23:38 | | Répondre
Nouveau commentaire