28 avril 2013

{Sweet sixteen} d'Annelise Heurtier

sweet_sixteen_blogQuatrième de couverture :

Rentrée 1957.
Le plus prestigieux lycée de l'Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs. Ils sont neuf à tenter l'aventure. Ils sont deux mille cinq cents, prêts à tout pour les en empêcher.

Mon avis :

Roman jeunesse traitant d’un sujet on ne peut plus difficile, Sweet sixteen mêle avec brio faits réels et évènements imagés, pour nous embarquer dans le quotidien d’une époque, dans la lutte encore inégale entre pro et antiségrégationnistes.

Ici, tout est mis en place pour nous plonger dans cette ambiance particulière, mélange d’épée de Damoclès pour certains, et de mission inexplicable pour d’autres. La violence, la peur sont tout aussi palpables que ces petites lueurs d’espoir et d’envie qui brillent dans certains personnages, futurs héros de toute une période.

La manière d’amener les choses, les personnages qui nous sont présentés, ceux que l’on suit tout particulièrement, tout ceci permet de se trouver particulièrement touché par ces histoires croisées que l’on nous raconte, d’avoir le cœur serré devant certains passages qui nous semblent si injustes, de ne pouvoir s’empêcher d’espérer que l’une ou l’autre de ces personnes que l’on nous montre va finir par comprendre, va nous surprendre dans le bon sens, va faire évoluer les choses.

L’alternance des passages où l’on suit Molly et ceux sur Grace, nous permet de voir deux mondes aux opposés l’un de l’autre, deux mondes qui se côtoient bien difficilement, deux mondes aux frontières si distinctes alors qu’il n’y aurait parfois qu’un pas à faire pour les brouiller.

En se concentrant sur les évènements les plus importants, ceux qui marquent aussi bien dans le bon que dans le mauvais sens, l’auteur nous intrigue et nous tient en haleine devant tant d’horreur, tant de violence gratuite, tant de haine inexplicable.

Molly et sa famille sont particulièrement touchants, partagés entre espoir et peur, voulant lutter à tout prix, envers et contre tout, tâchant de garder la tête haute sous les assauts même les plus violents. A l’inverse, Grace semble plus froide, plus petite fille gâtée, et c’est de là que viendra la bonne surprise, de son évolution, de ce léger moment qui donne envie de croire à un meilleur futur.

Voilà donc un roman plein d’émotions, un roman qui nous renvoie à cette période noire de racisme omniprésent, un de ces romans qui nous rappelle les horreurs du passé, un roman mémoire qui ne peut que nous toucher par tous ses accents de vérité, un roman à découvrir tout simplement. 

Le livre :

Sortie le 29/03/2013 chez Casterman
218 pages, 12€

A venir :

Adrenaline, Jeff Abbott

Posté par heclea à 22:28 - Littérature jeunesse - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur {Sweet sixteen} d'Annelise Heurtier

  • Une superbe lecture, j'ai adoré. C'est un sujet dont il faut absolument parler.

    Posté par Pauline, 28 avril 2013 à 23:28 | | Répondre
  • De par son sujet c'est un livre qui me tente beaucoup !

    Posté par Frankie, 29 avril 2013 à 14:05 | | Répondre
  • Je n'ai jamais rien lu sur le sujet. Ce titre me tente bien.

    Posté par Elodie, 30 avril 2013 à 17:59 | | Répondre
Nouveau commentaire