08 novembre 2012

{Warbreaker} de Brandon Sanderson

warbreaker_blogQuatrième de couverture :

Voici l'histoire de deux sœurs, Vivenna et Siri.
L'histoire du Dieu-Roi que l'une d'entre elles doit épouser, et de Chanteflamme, un autre Dieu qui n'aime pas son travail. Celle aussi de Vasher, un immortel qui tente de réparer les erreurs qu'il a jadis commises, et de Saignenuit, sa mystérieuse épée. Dans leur monde, celui qui meurt auréolé de gloire devient un dieu. Il vit dans le panthéon de la cité d'Hallandren, et utilise la magie biochromatique, la magie du Souffle. Un Souffle qu'on ne peut récupérer qu'une fois, sur un individu à la fois.

Mon avis :

Peu d’auteurs ont un tel effet sur moi, mais Brandon Sanderson fait indéniablement partie de ceux qui fonctionnent à tous les coups. Son nom est désormais gage de grande qualité et c’est sûre de passer un excellent moment que je commence chacun de ses livres.

Warbreaker, c’est un bijou d’imagination, de revirements de situation inattendus, de personnages qui évoluent, d’ambiance particulière et de magie totalement inédite.

Warbreaker, c’est l’occasion de rencontrer deux sœurs que tout oppose, des Dieux et des prêtres, des héros énigmatiques et des mercenaires qui manient fort bien humour et épée. Une ribambelle de protagonistes qui semblent totalement disparates mais qui vont s’avérer parfaits pour évoluer les uns avec les autres ou les uns contre les autres.

Warbreaker, c’est un concentré de couleurs et de scènes visuelles, c’est une plongée totale dans un monde où les perceptions sont toutes autres, c’est un plaisir de lecture toujours renouvelé.

Comme bien souvent, le début prend le temps de présenter cet univers inconnu et les différents personnages que l’on va suivre. Les premiers chapitres nous entraînent donc dans un monde que l’on ne comprend pas forcément, avec des héros que l’on a du mal à juger, puis petit à petit, la magie opère et l’on devient curieux de chaque situation, impatient de savoir ce qu’il va advenir de Susebron et Siri, impatient de voir comment Vivenna va évoluer, et surtout impatient de comprendre les motivations de Chanteflamme.

C’est vraiment là une des forces de ce roman, réussir à nous captiver pour ces personnages que l’on va voir grandir au fil des pages, qui vont se révéler bien différents des apparences, qui vont entraîner de nombreuses questions.
Bien évidemment, cette galerie de héros n’est pas tout, et l’univers dans lequel ils évoluent est également parfaitement maitrisé, totalement réussi et surtout passionnant. Quel plaisir d’essayer de comprendre tout ce que peut impliquer le Souffle, les pouvoirs d’un Eveilleur, comment est fabriqué un Sans-Vie, qu’est-ce qu’exactement qu'un Rappelé, autant de termes spécifiques qui laissent entrevoir un monde où rien n’est laissé au hasard, un monde construit de bout en bout, avec une multitude de précisions et de particularités, un monde qui ne peut que nous passionner.

Au final, Brandon Sanderson signe ici un one-shot qui paraît presque trop court tellement l’intrigue est complète. Personnellement j’aurais bien signé pour un ou deux tomes de plus histoire de profiter plus longuement de cette aventure et de ces personnages qui ont su tour à tour m’interloquer et me toucher.

En quelques mots, je suis absolument fan de cet auteur qui me permet d’enchaîner les coups de cœur, et je ne peux que conseiller à tout le monde de découvrir sa plume et son imagination.

Le livre :

Sortie le 24/10/2012 chez Orbit
547 pages, 23.50€

En conclusion :

Qui dit Brandon Sanderson dit forcément lecture commune avec Phooka, on ne change pas une équipe qui gagne. Je sais que, comme moi, elle a beaucoup aimé et son avis complet est ici.

A venir :

Divergente, tome 2, Véronica Roth

Posté par heclea à 07:00 - Fantasy - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur {Warbreaker} de Brandon Sanderson

  • Moi aussi j'aurais bien signé pour 2 tomes ed plus !!
    J'ai adoré cette imagination foisonnante.

    On donne le pris nobel de littérature de l'imaginaire à notre "Brandon" hec'?

    Et OK pour lire Elantris quand tu veux!

    Posté par Phooka, 08 novembre 2012 à 09:28 | | Répondre
    • Oh oui on lui donne !!!
      Je te maile pour Elantris

      Posté par heclea, 14 novembre 2012 à 22:08 | | Répondre
  • Je sais pas si Heclea est okay pour le prix nobel de la littérature de l'imaginaire pour Brandon (mon Brandon d'ailleurs ), mais moi je suis plus que d'accord !

    Vous m'avez trop donné envie les filles ! En plus, je l'ai en anglais sur mon reader (il me semble que c'est ce livre qu'il avait mis gratuitement à disposition sur son blog, non ?). Mais j'ai la flemme de lire en anglais. Bon, je me laisserai plus que probablement tenter

    Posté par Olya, 08 novembre 2012 à 10:40 | | Répondre
    • Hâte que tu te laisses tenter pour savoir si tu nous rejoins dans le clan des plus que séduites

      Posté par heclea, 14 novembre 2012 à 22:09 | | Répondre
  • WWOOOOOWWW !
    Je pense que je vais me laisser tenter par ce grand format <3

    Posté par Cajou, 08 novembre 2012 à 14:14 | | Répondre
    • Tu peux y aller les yeux fermés miss (quoique c'est plus difficile pour lire)

      Posté par heclea, 14 novembre 2012 à 22:09 | | Répondre
  • Depuis deux ans que je l'ai dans ma Pal, il faudrait que je me décide enfin à le lire !

    Posté par Frankie, 08 novembre 2012 à 18:32 | | Répondre
    • Mais oui, faut le sortir de la PAL, allez hop hop hop

      Posté par heclea, 14 novembre 2012 à 22:09 | | Répondre
  • Encore une convertie ! Brandon ne nous déçoit jamais

    Posté par Nathalie, 03 décembre 2012 à 11:41 | | Répondre
    • Cet homme est tout simplement merveilleux

      Posté par heclea, 06 décembre 2012 à 21:50 | | Répondre
Nouveau commentaire