18 octobre 2012

{40 jours de nuit} de Michelle Paver

40_jours_nuit_blogQuatrième de couverture :

Janvier 1937, Jack Miller vit dans la solitude. Il est pauvre. Son unique espoir : participer à une expédition scientifique. Destination : le pôle Nord.
Jack embarque avec quatre hommes et huit chiens sous le soleil de minuit. Rien ne se déroule comme prévu. Une malédiction semble s'être abattue sur les chercheurs. Un à un, les compagnons de Jack sont contraints d'abandonner la mission.
Maintenant, Jack est seul. Une angoisse sourde s'empare de lui. Bientôt, une nuit sans fin engloutira le campement. Bientôt les glaces se refermeront. Bientôt, Jack sera pris au piège. Il faut prendre une décision.
Rejoindre les autres. Ou bien rester, et affronter cette chose qui rôde dans les ténèbres.
Mais Jack a-t-il vraiment le choix ?

Mon avis :

Plongée directe dans le froid et la solitude, 40 jours de nuit nous entraîne aux côtés de Jack, jeune homme mal dans sa peau et persuadé d’avoir raté sa vie. Cette expérience est sa dernière chance de s’en sortir, de découvrir d’autres choses et de trouver un sens à son existence.

Dès le départ, on sent la fragilité de ce héros et son besoin de changer, de trouver une motivation, de se sentir renaître, de se sentir accepté. Toute cette attente qu’il présente prépare le terrain et nous permet de visualiser précisément sont état d’esprit avant que certains évènements ne viennent troubler sa nouvelle tranquillité, trouvée sur un coin de banquise.

La présentation du récit sous forme de journal intime permet d’avoir un accès direct aux sentiments de notre héros. Ses pensées, ses peurs, ses angoisses deviennent les nôtres, tout comme ses moments de joie et d’espoir. L’évolution de l’ambiance, de plus en plus sombre, de plus en plus empreinte de solitude et de stress, se fait petit à petit, au fil de l’avancée des jours, au fil de l’arrivée de la nuit la plus longue, au fil des évènements inattendus et souvent inexplicables.

Chapitre après chapitre, et donc jour après jour, il est intéressant et touchant de voir l’évolution des personnages et de leur relation. Ceci est particulièrement vrai pour Jack et Isaak, et tout comme notre héros, l’on en vient rapidement à s’attacher au plus petit détail, aux seules raisons de réconfort possibles, à tout ce qui rappelle la normalité.

Au final, Michelle Paver nous offre ici un roman oppressant et angoissant mais qu’il est rapidement difficile de lâcher. Le lecteur ne peut que s’interroger sur ce que vit Jack, imaginant tout à la fois que tout ce qu’il décrit n’est que vue de l’esprit, mais supposant également que tout pourrait être vrai, avec tout ce que cela implique. Une intrigue à découvrir pour plonger directement dans une histoire d’un autre lieu, dans une froideur toute surnaturelle, dans une aventure humaine de solitude à la fois troublante et poignante.

Le livre :

Sortie le 26/09/2012 chez Blackmoon
280 pages, 16.90€

A venir :

Danny Valentine, tome 4 : Terminus Saint-City, Lilith Saintcrow

Posté par heclea à 07:00 - Aventure - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur {40 jours de nuit} de Michelle Paver

    En général je ne suis pas fan de ce genre de livre, mais le résumé et ton avis me donnent envie de le tenter quand même

    Posté par Latite06, 24 octobre 2012 à 21:28 | | Répondre
Nouveau commentaire