11 octobre 2012

{L'Alliage de la Justice - Une histoire de Fils-des-Brumes} de Brandon Sanderson

alliage_justice_blogQuatrième de couverture :

Cinq cent ans ont passé.
Kelsier, Vin, Elend et les autres font désormais partis de l’Histoire – ou de la religion. Les chemins de fer côtoient les canaux, les rues sont éclairées à l’électricité et les premiers gratte-ciel partent à l’assaut des nuages. Mais les anciennes magies allomantique et férochimique existent toujours. Un outil précieux pour les hommes et femmes courageux qui tentent de faire régner la justice dans les terres sauvages qu’on appelle les Rocailles. Après vingt ans là-bas et une récente tragédie, Wax Ladrian est de retour à la métropole d’Elendel. À la tête d’une Maison noble, il doit ranger ses pistolets pour assumer de nouveaux devoirs. Ou du moins le croit-il. Car les demeures et les rues élégantes de la ville pourraient bien s’avérer plus dangereuses encore que les plaines poussiéreuses des Rocailles…

Mon avis :

Après avoir été totalement passionnée par les aventures d’Elend, Vin et tous leurs compagnons dans Fils-des-Brumes, c’est avec beaucoup d’impatience et un niveau d’exigences particulièrement élevé que je me suis plongée dans L’Alliage de la Justice.

Une fois de plus, Brandon Sanderson nous prouve qu’il sait si bien raconter les histoires, que son imagination est sans limites et ses personnages parfaitement croqués. Là-dessus, le plaisir est toujours entier, et la découverte de Wax et de son monde a été bien agréable.

L’ambiance n’est pas sans faire penser à un western aux frontières du Steampunk et l’univers a le bon goût de nous rappeler ces personnages que l’on avait tant aimés, à travers les noms de villes et de monuments ou à travers les expressions utilisées.

L’intrigue est bien menée et nous permet de découvrir comment tout a évolué, à quoi ressemblent les villes, et surtout ce qu’il est advenu des différents pouvoirs et magies. Les personnages de Wax et Wayne, à la fois allomanciens et ferrochimistes, sont en tous points passionnants et les manifestations de leurs capacités (en particulier la « bulle » de Wayne) promettent des scènes pleines d’action et de danger.

Du côté des héros, nous retrouvons un duo qui fonctionne parfaitement grâce à ses deux protagonistes très éloignés l’un de l’autre : Wax est sérieux, presque froid, encore traumatisé par la perte qu’il a subi, alors que Wayne est beaucoup plus extravagant et sans limites. Les relations entre les deux paraissent parfois explosives mais sont toujours teintées de respect, et l’on se prend rapidement d’affection pour ces deux hommes au service des autres.

Brandon Sanderson nous offre ici un roman agréable mais qui n’est pas sans poser quelques questions qui restent sans réponse, en particulier lorsqu’un certain Œil de Fer entre en scène.

Au final, cette suite de Fils-des-Brumes saura sûrement contenter les fans de la première trilogie, même si le niveau paraît un peu en dessous. Il faut dire que ce roman nous semble bien court par rapport aux trois premiers tomes, et que tout y amené bien plus rapidement. J’espère néanmoins qu’une suite est prévue, et que l’on aura l’occasion de retrouver Wax, son avenir lui réservant très certainement de belles surprises. 

Le livre :

Sortie le 11/04/2012 chez Orbit
314 pages, 19.90€

En conclusion :

Cette lecture ne pouvait qu'être commune avec ma copine Phooka, son billet est en ligne ici.

A venir :

La Mafia du chocolat, Gabrielle Zevin

Posté par heclea à 07:00 - Fantasy - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur {L'Alliage de la Justice - Une histoire de Fils-des-Brumes} de Brandon Sanderson

  • ET le prochain Sanderson sort bientôt, je m'en régale à l'avance!!!

    Posté par Phooka, 11 octobre 2012 à 08:31 | | Répondre
  • J'ai hâte que le tome 3 de Fils des brumes sorte en poche, comme ça, je me jette sur celui là ensuite *_*

    Posté par Olya, 11 octobre 2012 à 09:28 | | Répondre
  • Entièrement et totalement d'accord avec toi. Ah, ce dernier chapitre !!! C'est cruel un suspense pareil

    Posté par Nathalie, 11 octobre 2012 à 14:26 | | Répondre
  • Il sort fin octobre dans l'édition de poche que je veux, vivement que je l'ai !

    Posté par Frankie, 12 octobre 2012 à 19:39 | | Répondre
Nouveau commentaire