30 août 2012

{Never Sky, tome 1} de Veronica Rossi

never_sky_blogL'histoire :

Les mondes les ont tenus séparés.
Le destin les a réunis.
Aria a vécu toute sa vie dans le dôme de protection de la Contemplation. Son monde entier a été confiné à ces lieux, elle n'a jamais pensé à rêver de ce qui se trouve au-delà de ces portes. Alors, quand sa mère disparait, Aria sait que ses chances de survivre dans ce désert à l'extérieur assez longtemps pour la retrouver sont minces. Aria rencontre ensuite un étranger nommé Perry qui est aussi à la recherche de quelqu'un. C'est aussi un sauvage mais il pourrait être son meilleur espoir de rester en vie. S'ils peuvent survivre, ils sont le meilleur espoir de l'un l'autre pour trouver des réponses.

Mon avis :

Les dystopies Young Adult ont le vent en poupe en ce moment et fleurissent sur les étals de nos libraires. Avec tant de choix, il est difficile de sortir du lot, et même si Never Sky est un roman agréable à lire, il ne bouscule pas vraiment le genre.

Le monde proposé par Veronica Rossi est intéressant, son côté technologique et virtuel très développé en fait un univers par moments proche du notre et pourtant complètement différent. Les normes y sont nouvelles, et les réactions des héros face à l’inconnu renforcent cette impression d’autre donne.

Pourtant même si l’ambiance est autre, elle ne m’a pas parue totalement innovante, certaines choses me rappelant le roman Interface, et certaines réactions ressemblant à ce que l’on peut trouver dans Uglies. Malgré ces réminiscences d’autres univers, la plongée dans cet ailleurs est agréable et sait tenir le lecteur en haleine.

L’intrigue réussit à présenter des révélations et rebondissements inattendus, de quoi nous donner l’envie de continuer pour savoir ce qu’il adviendra de nos jeunes héros.
Les premières pages nous plongent de suite dans l’action, et il faut avouer que c’est agréable. L’auteure ne prend pas des pages et des pages pour nous présenter Euphorie ou l’extérieur, mais préfère nous livrer les informations au fil de l’eau. Elle renforce ainsi cette impression de découverte que vivent les personnages, et nous les rend plus proches.

Concernant Perry et Aria, pas de grande surprise puisque leur relation suit un parcours fréquemment utilisé. Pourtant, on finit par se prendre d’affection pour ce jeune homme sûr de lui mais aux failles bien ancrées, et pour cette jeune fille à l’allure si innocente.

Au final, Veronica Rossi signe ici un premier tome avec lequel on ne s’ennuie pas, et même s’il ne sort pas vraiment du lot à mon goût, il faut reconnaître que sa lecture est agréable et a le mérite de nous permettre de nous évader pendant un moment.

Le livre :

Sortie le 13/09/2012 chez Nathan
384 pages, 16.50€

A venir :

Etrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage, L.C. Tyler

Posté par heclea à 07:00 - Science-Fiction - Permalien [#]
Tags : , , ,