29 juillet 2012

{Succubus Heat} de Richelle Mead

succubus_heat_blogQuatrième de couverture :

Libraire le jour, succube la nuit.
Georgina Kincaid est un vilain, vilain succube : depuis sa rupture avec l’auteur de best-sellers Seth Mortensen, elle est devenue si insupportable que son patron Jérôme, l’archidémon de Seattle, décide de la « prêter » à l’un de ses rivaux… et de lui faire jouer les Mata Hari.
Mais Jérôme est enlevé et Georgina perd ses pouvoirs ! Point positif : rien ne l’empêche plus de coucher avec Seth sans l’estourbir – sauf un détail : sa nouvelle petite amie.
Georgina semble être la seule à vouloir retrouver Jérôme, et elle a peu de temps avant que l’enfer se déchaîne…

Mon avis :

Ma dernière lecture avec Georgina Kincaid ayant été assez décevante, j’ai mis du temps à poursuivre, et c’est une fois de plus une lecture commune qui m’a permis de sortir ce roman de ma PAL.

Comparé aux souvenirs du tome précédent, il faut dire que cet opus est beaucoup plus agréable et prenant, et que l’on se laisse bien rapidement happer par l’histoire et par le plaisir de retrouver certains protagonistes.

Richelle Mead arrive ici à nous surprendre et à préciser la mythologie ayant trait aux démons, de quoi renouveler ses intrigues et intéresser le lecteur. L’histoire, ici mise en place, permet de voir notre héroïne sous un autre jour, inattendu et certainement bienvenu pour la plupart des fans. En effet, la succube au caractère bien trempé, à l’ironie mordante, et à l’inconscience sans pareille va pouvoir révéler des facettes plus fragiles et sensibles de sa personnalité.

Du côté des histoires de cœur, l’auteur réussit également à nous étonner, nous offrant des scènes pour le moins imprévues mais au final particulièrement appréciables. Et même si cet opus ne marque bien évidemment pas la fin d’aventures compliquées, il a le mérite de donner certaines réponses, et de faire avancer les choses.

Au final, Richelle Mead nous offre ici un roman qui se lit rapidement et qui marie à la fois danger, politique, surprises, sentiments, mais aussi humour et action. L’éventail des personnages continue d’évoluer, et c’est avec plaisir que l’on retrouve certains chouchous et que l’on en voit d’autres disparaitre. L’intrigue est bien menée et permet de s’interroger sur les agissements de certains, mais surtout, la toute fin laisse présager une suite pour le moins intéressante.

En conclusion, même si je ne suis pas d’une impatience sans bornes pour poursuivre cette saga, ce tome m’a néanmoins réconciliée avec la série et c’est avec plaisir que je poursuivrai un de ces quatre les aventures de notre succube préférée.

Le livre :

Sortie le 23/09/2011 chez Milady
528 pages, 8.20€

En conclusion :

Je vous donne RDV sur les blogs de mes co-lectrices pour voir leurs avis détaillés, mais je pense sans me tromper qu'elles ont, elles aussi, apprécié (liens à venir) : Iluze & Frankie.

A venir :

Journal d'un ange gardien, Carolyn Jess-Cooke

Posté par heclea à 07:00 - Bit-Lit - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur {Succubus Heat} de Richelle Mead

  • Oui, j'ai apprécié , c'est aussi le tome que j'ai le plus apprécié jusqu'à présent et je suis d'accord avec toi sur tous les points. J'espère qu'on lira le tome 5 ensemble !

    Posté par Frankie, 29 juillet 2012 à 09:27 | | Répondre
  • Oui, oui, continuons ensemble ^^. Enfin, un tome intéressant, j'ai envie de dire .

    Posté par Iluze, 31 juillet 2012 à 07:24 | | Répondre
Nouveau commentaire