26 février 2012

{Jane Eyre} de Charlotte Brontë

jane_eyre_blogL'histoire :

Jane Eyre est orpheline. Jusqu'à l'âge de 10 ans elle est hébergée (plus qu'élevée) par une tante. Elle et ses enfants maltraite Jane qui est finalement envoyée dans un pensionnat pour orphelins miteux. Jane y étudie pendant 6 ans puis y reste 2 ans comme enseignante. Quand les gens qu’elle aimait quittent l'école Jane décide de partir aussi. Elle trouve une place comme gouvernante d’une jeune fille française, pupille d'un certain M. Rochester. Comme il se doit ils tombent amoureux et décident de se marier.

Mon avis : 

Des sœurs Brontë, je ne connaissais pour le moment que Les Hauts de Hurle-Vent d’Emily, qui, il faut l’avouer, m’avait laissée plus dubitative et déçue qu’autre chose. J’étais donc frileuse à l’idée de continuer la découverte, mais heureusement, de nombreux avis positifs ont réussi à me convaincre de tenter la plume de Charlotte et d’enfin connaitre l’histoire de la fameuse Jane Eyre. 

A la fermeture de ce livre, je dois dire que je ressors séduite, touchée par l’héroïne, son histoire, ce qu’elle a dû traverser dans la vie. J’ai aimé découvrir son enfance, comprendre son passé et la voir évoluer, surmonter les difficultés et grandir, tout en gardant un caractère bien trempé, sans jamais déroger à ses convictions, même dans les cas ultimes. 

Le personnage de Jane est vraiment travaillé, sa façon d’être, ses réparties, son courage lui donnent tout son intérêt et la rendent tout à la fois intéressante et attachante. La plupart des autres protagonistes lui servent d’ailleurs un peu de faire-valoir et permettent principalement de voir ses réactions, sa façon d’être, confrontée à l’envie, la gentillesse, la méchanceté, la déception… Ils aident ainsi à avoir une vision complète de notre héroïne. Néanmoins, il ne faut pas oublier la présence de Mr Rochester, noble aux idées bien arrêtées, qui se fiche de l’étiquette et navigue uniquement suivant ses envies et désirs. Sa relation, ses échanges avec Jane sont savoureux et nous livrent une romance comme on les aime, avec le côté d’interdit et d’impossible qui va bien. 

Même si l’on connait l’issue à l’avance, même si de nombreux passages sont attendus, certaines révélations prennent tout de même le lecteur par surprise, l’entraînant pour un moment sur un chemin tout autre. En ce qui concerne le style et le rythme, on est bien évidemment dans du classique avec beaucoup de descriptions, une avancée assez lente… de quoi nous plonger dans l’ambiance de l’époque, de quoi nous imaginer parfaitement les scènes vécues par nos héros. 

Au final, une lecture particulièrement plaisante, avec une histoire touchante, de la romance, et des personnages à découvrir, de quoi passer un bon moment de lecture, à une autre époque, dans un autre temps. Le seul reproche que j’ai à faire tient à l’édition française numérique choisie, bourrée de fautes de ponctuation, de coquilles, d’inversion de noms... qui dénaturent la lecture et la rendent malheureusement pesante par moments.

En conclusion :

Ce roman rentre dans deux de mes challenges : Un classique par mois, et Le tour des genres en 365 jours. Et en plus, maintenant que je connais l'histoire originale, je vais pouvoir découvrir le 1er Thursday Next de Jasper Fforde.

      

A venir :

Chronique du soupir, Mathieu Gaborit

Posté par heclea à 07:00 - Littérature classique - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur {Jane Eyre} de Charlotte Brontë

  • Il est dans ma PAL celui-là

    Posté par Ankya, 26 février 2012 à 10:58 | | Répondre
  • Ah les classiques en numérique bourrés de fautes, moi ça me gâche complètement la lecture !

    Posté par delphine, 26 février 2012 à 12:29 | | Répondre
  • Je suis contente qu'il t'ait plu, même si je ne suis pas objective : j'adoooooore "Les Hauts de Hurlevent" et celui-là de même !

    Posté par Neph, 26 février 2012 à 12:59 | | Répondre
  • Je dois encore découvrir les Hauts de Hurlevent. Mais cette histoire je l'ai dévorée en audiobook, très très bonne découverte et expérience. Et cette Jane, quelle nana quand même!

    Ravie que tu as passé un bon moment

    Posté par Thalia, 26 février 2012 à 13:02 | | Répondre
  • Je l'avais récupéré aussi dans cette édition numérique mais quand mon premier Kindle est tombé en rade, j'ai acheté la version papier et apparemment j'ai bien fait ! J'ai vraiment adoré ce livre et son héroïne au caractère bien trempée et touchante.

    Posté par Frankie, 26 février 2012 à 13:34 | | Répondre
  • Coucou !

    J'étais déjà tentée par ce livre, mais alors avec ta chronique, je le suis encore plus !

    Merci ^^

    à bientôt =)

    Posté par Wolfy, 26 février 2012 à 16:50 | | Répondre
  • Un de mes romans préférés !!! Et bonne rencontre avec Thursday, tu devrais te régaler !

    Posté par Stephie, 26 février 2012 à 17:22 | | Répondre
  • Je préfère les hauts de Hurlevent mais j'aime bien aussi la petite Jane et son histoire. Rochester est également intéressant.

    Posté par Iluze, 27 février 2012 à 07:49 | | Répondre
Nouveau commentaire