24 février 2012

{Fils-des-Brumes, tome 1 : L'Empire Ultime} de Brandon Sanderson

fils_brumes1_blogQuatrième de couverture :

Vin ne connaît de l'Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d'acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de 1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l'allomancie, la précieuse magie des métaux.
Mais Vin n'est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l'Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car Kelsier, revenu de l'enfer, nourrit un projet fou : renverser l'Empire.

Mon avis :

Dire que ce premier tome traînait dans ma PAL depuis des mois, c'est se demander ce qui m'est passé par la tête pour attendre si longtemps, heureusement, c'est accompagnée de Frankie et d'Iluze, qui ont accepté de me suivre dans une lecture commune, que j'ai découvert ce petit bijou de Fantasy. Impossible de le dire autrement, ce roman est un véritable coup de cœur.

Tout est réuni pour embarquer le lecteur dans un univers différent et totalement innovant. Le monde mis en place, l'ambiance, les différents pouvoirs, les divers types de personnages, tout a le bon goût de la nouveauté et de l'inédit. Chaque chapitre apporte son lot de révélations, d'informations, de surprises, et l'on se sent rapidement pris au piège d'une lecture que l'on veut faire durer et que l'on a du mal à lâcher.

L'univers est complet, détaillé, on sent que tout a été réfléchi, de la vision globale jusqu'aux moindres détails. Aucune fausse note donc dans cet Empire Ultime, dans ce monde fait de brumes et de cendres, dans ce monde où se côtoient sans s'approcher skaas et nobles, Obligateurs et Inquisiteurs, où le Seigneur Maître règne dans une ambiance de terreur et de soumission.
La magie des métaux décrite ici est tout bonnement passionnante, difficile de ne pas imaginer, de ne pas visualiser les scènes qui en découlent. Les possibilités paraissent infinies, et une fois intégrés certains principes, on en vient à tout imaginer et à vouloir en savoir toujours plus.

Les personnages dépeints par Brandon Sanderson sont justes, humains, certains décrivent noirceur et horreur, d'autres respirent l'espoir, l'inquiétude, la peur, peu sont pourtant tout noir ou tout blanc ; ici pas de héros parfait mais des hommes, femmes, jeunes que la vie n'a pas épargné, et que le destin a réuni pour former le centre d'une grande aventure. Impossible de tous les citer et pourtant ils s'avéreront tous, à un moment ou un autre, touchants, courageux, fous ou exaltés. Que ce soient les Fils-des-Brumes, les simples Brumants ou les Terrisiens, toute la bande de Kelsier joue un rôle important dans un vaste plan dont on imagine qu'une infime partie.

Si le début du livre peut paraître assez lent, le temps de mettre en place l'aventure, d'expliquer le monde, de nous faire découvrir les personnages, leurs pouvoirs, leurs envies, le rythme commence rapidement à s'accélérer et le dernier tiers nous offre une apothéose de rebondissements, de révélations inattendues, d'action, de danger et surtout d'émotion. Difficile alors de se détacher de sa lecture, on se retrouve happés, embarqués complètement dans cette histoire comme si on en faisait partie. On tremble, on est exaltés, surpris, déçus, heureux... On passe par toute une palette de ressentis, navigant sur la gamme, absorbés dans l'intrigue.

Un premier tome qui pourrait s'arrêter là, et qui pourtant nous promet une suite aussi grandiose. Un roman tout simplement bluffant, un véritable coup de cœur littéraire pour ces personnages qui m'ont touchée, pour cet univers qui m'a passionnée, pour ces destins qui m'ont embarquée. De la Fantasy comme j'aime tout simplement et que je ne peux que vous conseiller !

En conclusion :

Au vu des mails échangés, je crois que mes co-lectrices sont tout autant séduites que moi : Frankie et Iluze.

ltdg365

A venir :

Jane Eyre, Charlotte Brontë

Posté par heclea à 07:00 - Fantasy - Permalien [#]
Tags : , , , , ,