24 janvier 2012

{Femmes de l'Autremonde, tome 6 : Rupture} de Kelley Armstrong

rupture_blogQuatrième de couverture :

On ne peut décidément pas faire confiance à un semi-démon : Elena n’aurait jamais dû accepter de lui rendre un service. La mission : reprendre à un collectionneur de Toronto la fameuse lettre de Jack l’Éventreur intitulée « From Hell ».
Mais par accident, Elena libère un sortilège qui ouvre un portail relié au Londres victorien. D’accord, Toronto a besoin d’attirer les touristes, mais « la porte de l’enfer » n’est pas vraiment le surnom que la municipalité avait en tête ! Sans compter les vampires voleurs, les rats tueurs, les zombies que rien n’arrête…
Le pire, c’est ce qui sort de ce portail, et dont l’objectif est comme par hasard… Elena elle-même.

Mon avis :

Après trois tomes en compagnie des mages, sorcières et autres fantômes, quel plaisir de retrouver Elena, Clay et leurs comparses loups-garous.

Dès les premières pages, et comme à chaque fois, l’auteure sait nous mettre dans l’ambiance et nous attacher à ses personnages, que l’on retrouve comme s’ils étaient de vieux amis. Dans ce tome, Elena et Clay, en plus de leur habituelle complicité, nous offre une autre vision d’eux-mêmes, leur couple prend une nouvelle tournure, ajoutant en force et en attachement. Leurs relations aux autres évoluent également et on les sent tout à la fois prêts et inquiets par la nouvelle direction que prend leur vie.

En parallèle de tous ces passages personnels, sur la vie au jour le jour et les préoccupations de nos héros, l’auteure nous offre une intrigue à la fois passionnante et très prenante. En ramenant au premier plan la légende de Jack l’éventreur, en incluant à son récit de nouvelles créatures (comme les zombies) et de nouveaux personnages, Kelley Armstrong continue de compléter son univers et de se renouveler. Le rythme est entrainant, les questions nombreuses et on retrouve avec grand plaisir certains protagonistes croisés précédemment. Mêlant habilement magie, sorts et autres découvertes fantastiques, ce récit nous emmène avec bonheur dans cet Autremonde que l'on apprécie tant.

Comme toujours, le monde et le mythe que nous offre l’auteur tiennent vraiment la route, ses créatures sont bien décrites et s’insèrent parfaitement dans cet univers que l’on connaissait déjà, renforçant notre intérêt et notre envie d’en savoir toujours plus.

Alternant avec efficacité révélations, passages dangereux, actions et réflexions, cette aventure saura enchanter les habitués de la saga, et ce, aussi bien du côté de l’histoire que sur le plan secondaire des avancées dans la vie d’Elena et Clay. La fin ravira les cœurs de midinette et les fans de nos deux héros, le seul problème maintenant est d’attendre la suite et l’occasion de retrouver aussi bien l’univers que nos garous préférés.

En conclusion :

Une série toujours agréable, et un tome qui s'insère dans la catégorie Fantasy/SF/Fantastique de mon challenge Le tour des genres en 365 jours !

ltdg365

1/20

A venir :

La vengeance du wombat et autres histoires de bush, Kenneth Cook


Commentaires sur {Femmes de l'Autremonde, tome 6 : Rupture} de Kelley Armstrong

Nouveau commentaire