24 juillet 2011

{Les chemins de poussière, tome 1 : SABA, Ange de la mort} de Moira Young

saba_blogQuatrième de couverture :

Je vais bientôt mourir, il dit très vite.
Non, Pa !
Ecoute. Je sais pas ce qui se passe après. Je n'ai eu que des visions. Mais ils vont avoir besoin de toi, Saba. Lugh et Emmi. Et d'autres encore. Beaucoup d'autres. Ne cède pas à la peur. Sois forte, comme je sais que tu es. Et n'abandonne jamais, tu as compris, jamais. Quoi qu'il arrive.

Mon avis :

Roman futuriste d'un autre genre, SABA, nous entraîne dans un univers où le monde tel qu'on le connaît n'existe plus, où l'on trouve quelques souvenirs de notre époque mais où les êtres vivants sont revenus à un ancien mode de vie, où les armes de défense sont des arcs, des flèches et des épées, où la technologie n'est plus et où la drogue est partie prenante de la façon de vivre.

L'univers décrit et l'histoire racontée sont prenants et intéressants, après quelques chapitres le rythme devient rapide et l'envie d'en savoir plus pressante... seulement la difficulté est d'y arriver, rebutés qu'on pourrait l'être par le style qui parait décousu, sans visualisation des dialogues et surtout sans négation.

J'avoue avoir essayé de comprendre pourquoi ces choix, pourquoi se forcer à écrire de cette manière, peut être pour donner un côté particulier à notre héroïne narratrice... cela fonctionne peut être chez certains, mais j'ai vraiment un mal fou à me plonger dans l'histoire dans ce cas, et là, ma lecture a souvent été interrompue à cause de ce style si particulier qui ne m'a pas du tout accroché.

Heureusement, j'avais été prévenue et j'ai pu passer outre pour découvrir une histoire forte d'amitié, de famille, d'amour, dans un monde difficile, sans forcément d'espoir et d'envie. Les idées sont là, l'univers affleure sous la plume et on ne peut que regretter que certains passages soient racontés trop vite, quasiment expédiés pour passer à la suite.

J'avoue être restée un peu sur ma faim, j'aurais aimé que l'auteur prenne plus le temps, j'aurais aimé en savoir plus sur la vie dans la Cage ou à Hopetown, j'aurais aimé plus de descriptions de Freedom Fields, j'aurais aimé qu'on m'explique comment le monde était devenu tel qu'il est, j'aurais aimé que la fin n'arrive pas si vite et si simplement.
Et pourtant, je dois reconnaitre que j'ai été accrochée, que passées une centaine de pages j'étais prise dans cette aventure et que je voulais savoir si Saba retrouverait son frère, si elle se sortirait de tous les pièges qu'elle avait à affronter, si elle prendrait le temps de mieux connaitre Jack.

Finalement, malgré les points négatifs relevés, malgré le manque de consistance trouvé par moments, j'ai réussi à entrer dans cette aventure et à apprécier ma lecture. J'ai même envie de retrouver les personnages et de savoir comment évoluera ce monde, tout en espérant avoir des détails sur la vie dans cet univers si particulier...

En conclusion :

C'était ma première découverte dans le cadre des chroniqueurs On lit plus fort, et malgré le style qui m'a gênée, j'ai tout de même passé un bon moment de lecture et c'est l'essentiel.

A venir :

Un milliard et des poussières, Bertrand Latour

Posté par heclea à 07:00 - Littérature jeunesse - Permalien [#]
Tags : , , , ,