02 avril 2011

{Les Radley} de Matt Haig

radley_blogQuatrième de couverture :

ILS N'ONT QU'UNE ADDICTION : LE SANG.
Mais depuis plus de vingt ans, ils ont décidé de renoncer à leur péché mignon et de se désintoxiquer. Pas facile d'être un vampire urbain au XXIè siècle !
Dans une banlieue british tout ce qu'il y a de plus respectable, la famille Radley essaye désespérément de se comporter comme "des gens normaux".
Mais des vampires de souche peuvent-ils définitivement refouler leurs désirs et leurs instincts ? Pas sûr...

Mon avis :

Les vampires sont des invités récurrents de mes lectures, et au bout du compte tous rejoignent à un moment ou un autre un mythe déjà développé ou des caractéristiques croisées plus ou moins régulièrement.

Il m'arrive néanmoins de découvrir des histoires totalement différentes, et l'histoire de cette famille en fait partie. Autant vous le dire tout de suite, j'ai vraiment apprécié le parti pris de l'auteur de faire des Radley des vampires abstinents, tentant à tout pris de paraître normaux et de réfréner leurs instincts.

Grâce à ce choix plutôt inhabituel, l'auteur nous livre des personnages à cent lieues des vampires habituels et particulièrement les deux adolescents de la famille qui ressemblent à tout sauf à des vampires... de quoi nous offrir des scènes plutôt cocasses et inattendues.

En plus de ces personnages tout ce qu'il y a de savoureux, le rythme et l'histoire sont enlevés, rapides et ne nous laissent pas le temps de nous ennuyer. En peu de pages et peu de temps, Matt Haig arrive à nous livrer une intrigue complète, à bien présenter ses personnages et à nous fournir une vraie fin. C'est suffisamment rare pour être soulevé, et les anti-sagas sauront trouver ici leur bonheur.

Un roman inhabituel donc, qui sort des sentiers battus et permet de passer un bon moment, de peser le pour et le contre de l'abstinence, de rencontrer toutes sortes de vampires, de suivre la naissance d'une idylle, la fin d'une relation, une intrigue policière... en bref, de quoi plaire au plus grand nombre sans pour autant frustrer les amateurs d'un genre.

Une très bonne découverte pour moi... Alors si vous aussi vous voulez savoir comment les vampires vivent sans s'abandonner au plaisir du sang, n'hésitez plus et plongez-vous dans ce roman.

En conclusion :

Merci aux éditions Albin Michel qui m'ont envoyé ce livre dans le cadre du Livraddict Mag n°5.

A venir :

Histoire de l'oubli, Stefan Merril Block

Posté par heclea à 09:00 - Littérature Fantastique - Permalien [#]
Tags : ,