08 février 2011

{La vie cachée de Katarina Bishop, tome 1 : Vols en haute société} d'Ally Carter

katarina_bishop_blogQuatrième de couverture :

Une famille :
Les Bishop, experts dans l’art du vol des œuvres de maîtres depuis quatre générations.
Une professionnelle :
Katarina Bishop, quinze ans.
Des amis qui n’ont peur de rien.
Un amoureux secret prêt à tout pour lui venir en aide.
Une mission :
Récupérer des tableaux inestimables extorqués à leurs propriétaires durant l’Holocauste... puis dérobés chez un collectionneur d’art mafieux. Les toiles sont aujourd’hui cachées dans l’un des musées les plus sécurisés au monde.
Un compte à rebours :
15 jours pour constituer la meilleure équipe de voleurs au monde et relever le défi.
Un enjeu :
Sauver l’un des leurs.

Mon avis :

Voilà le livre parfait pour se changer les idées, pour s'embarquer dans une histoire simple mais aux nombreux rebondissements, pour profiter d'une lecture rafraichissante, sympathique et qui sait nous tenir en haleine.
Si vous aimez la lecture jeunesse, si vous voulez découvrir une famille de cœur plus que de sang, si vous avez toujours rêvé de rencontrer les nouveaux Arsène Lupin, ce livre est fait pour vous.

En plus d'une couverture très belle et un poil girly, ce roman nous livre une jolie histoire d'amour familial, d'amitié et d'amour tout court sur fond de haute société, de milliardaires, de mafieux dangereux et de voleurs de grande classe.

Avec un style au rythme très rapide et sans perdre de temps en longues descriptions, l'auteure nous embarque dans un tourbillon de lieux, d'actions et de réflexions.
A travers ses personnages croqués avec affection, Ally Carter nous raconte une histoire où la famille et les amis sont la clé de tout. Dans un style très jeunesse, qui pourrait paraitre survolé mais ne l'est pas, elle nous présente la bande qui entoure Katarina Bishop et sait nous rendre son héroïne attachante et agréable.

Tiraillée entre les doutes de la jeunesse, la recherche de sa voie, les premiers émois et le besoin d'aider les siens à tout prix, Katarina est une voleuse intelligente et à découvrir. Ses compagnons, tous avec leur point fort, forment une bande hétéroclite, qui semble constituée de bric et de broc mais qui fonctionne à merveille.

Entre menaces mafieuses, plans dignes des films à gros budget et rebondissements en tout genre, l'intrigue nous transporte au cœur des musées, devant les plus grands tableaux ou dans les manoirs les plus somptueux du genre.

Ce premier tome, avec une vraie fin, peut se lire seul. Pour autant, l'univers qu'il nous présente mérite bien d'être retrouvé en lisant la suite de la saga, et en espérant que les tomes suivants sauront, tout comme celui-ci, nous divertir tout simplement.

En conclusion :

Merci à Camille des éditions Michel Lafon pour la découverte de cette saga si sympathique !

A venir :

Fedeylins, tome 1 : Les rives du monde, Nadia Coste

Posté par heclea à 09:00 - Littérature jeunesse - Permalien [#]
Tags : , ,