18 juillet 2010

{Mémoires d'une catin} de Francesca Petrizzo

catin_blogQuatrième de couverture :

« La catin. C’est ainsi qu’ils m’appellent. La catin. Ils murmurent ce mot derrière mon dos, mais je les entends. Je suis Hélène, née à Sparte, et partie par amour. Ils disent aussi que j’étais la plus belle femme du monde. Ils inventent des histoires et composent des poèmes sur ma vie, le peu que j’ai gagné et tout ce que j’ai perdu. Ce ne sont que des légendes. Car ils n’y étaient pas. Moi, j’y étais. »

Mon avis :

Lorsque Camille des éditions Michel Lafon m'a proposé de lire ce livre, j'avoue avoir été intriguée par le titre et la quatrième de couverture, j'ai donc saisi l'occasion d'en apprendre un peu plus sur Hélène et les rapports entre Sartre, Troie et tous les héros de cet époque.

J'avoue qu'au début il m'a fallu me concentrer pour resituer tout le monde, mais à la fin de ma lecture je me sens beaucoup plus à l'aise sur cette période de l'histoire et les héros tels qu'Achille, Hector ou encore Pâris.

J'ai trouvé l'écriture à la fois simple et travaillée, agréable, avec peu de dialogues, des phrases courtes, quelques descriptions... et j'ai été assez surprise d'apprendre que l'auteure n'avait que 19 ans.

Le thème provocateur n'est pas racoleur, je n'avais d'ailleurs pas conscience qu'Hélène avait pu être considérée comme une catin et je trouve très intéressant qu'elle soit excusée, défendue ou du moins expliquée par le biais d'une toute jeune femme.

Ce roman avait donc pour moi toutes les qualités pour que je l'apprécie, malheureusement il m'a manqué quelque chose. Je ne sais pas pourquoi mais je n'ai pas réussi à m'attacher à Hélène. J'ai eu mal pour elle par moments, je l'ai comprise à d'autres, elle m'a fait réagir mais ne m'a aucunement touchée.

J'ai donc perçu ce livre du côté mythique et historique (même si tout se passe d'un point de vue unique et inhabituel) que j'ai vraiment apprécié mais il a manqué pour moi de chaleur et de passion, bien que cela soit le thème principal. Peut être n'était-ce pas exactement le bon moment de lecture.

En conclusion :

Un grand merci à Camille et aux éditions Michel Lafon qui m'ont offert ce livre et permis de voir d'un autre œil l'histoire la belle Hélène !

A venir :

Les Hérauts de Valdemar, tome 2 : L'Envol de la Flèche, Mercedes Lackey

Posté par heclea à 16:10 - Roman historique - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur {Mémoires d'une catin} de Francesca Petrizzo

    je l'ai acheté hier.

    Posté par Anne Sophie, 18 juillet 2010 à 17:16 | | Répondre
  • J'ai également eu du mal avec le personnage d'Hélène. Mais en ce qui me concerne c'est le style qui m'a le plus dérangé dans ce roman !

    Posté par Evy, 18 juillet 2010 à 19:31 | | Répondre
  • je vais le commencer!

    Posté par esmeraldae, 19 juillet 2010 à 09:27 | | Répondre
  • Il me tente un peu mais c'est pas une priorité ! J'aurai bien été partante pour un troc mais j'ai pas de livres en trocs qui sont dans ta wish-list !

    Posté par Liyah, 19 juillet 2010 à 15:00 | | Répondre
  • C'est le 2ème billet que je lis sur ce roman et décidément, il me fait très envie !

    Posté par Sandy, 20 juillet 2010 à 08:38 | | Répondre
  • Il m'intéresse !! L'auteur n'a que 19 ans, c'est impressionnant.

    Posté par Ankya, 20 juillet 2010 à 13:33 | | Répondre
  • Ce livre a l'air d'être une perle. Je pense qu'il faut vraient que je mle découvre, en tout cas ton article m'y pousse fortement

    Posté par Isleene, 25 juillet 2010 à 12:41 | | Répondre
Nouveau commentaire