24 avril 2010

{Vingt mille lieues sous les mers} de Jules Verne

20000lieues_blogQuatrième de couverture :

Un monstre marin, "une chose énorme", ayant été signalé par plusieurs navires à travers le monde, une expédition est organisée sur l'Abraham Lincoln, frégate américaine, pour purger les mers de ce monstre inquiétant. A bord se trouvent le Français Pierre Aronnax, professeur au Muséum de Paris, et Conseil, son fidèle domestique.

Une fois parvenus en vue du monstre, deux immenses trombes d'eau s'abattent sur le pont de la frégate, précipitant Aronnax, Conseil et le harponneur canadien Ned Land sur le dos du monstre... qui se révèle être un fabuleux sous-marin, le Nautilus, conçu et commandé par un étrange personnage, le capitaine Nemo, qui paraît farouchement hostile à toute l'humanité !
Condamnés à ne plus jamais revoir leur patrie, leurs parents, leurs amis, la plus extraordinaire aventure commence pourtant pour les trois hommes...

Mon avis :

Il m'aura fallu attendre 30 ans pour lire mon premier Jules Verne, je me demande encore comment j'ai pu passer au travers jusqu'ici.

Finalement ce n'est peut être pas plus mal, ne sachant pas trop comment j'aurai pu l'aborder et l'apprécier plus jeune.

Cette première rencontre a été agréable et m'a fait prendre conscience par moi même que Jules Verne était un grand monsieur, cultivé, curieux, passionné, imaginatif et avec une très jolie plume. L'humour distillé par moments (je pense particulièrement au personnage de Conseil), l'excellente intrigue qui fait à la fois voyager et réfléchir m'ont conquises.

Il s'en est fallu de peu pour que ce soit un coup de coeur, malheureusement, certaines énumérations, trop longues à mon goût et me rappelant définitivement trop mes cours de biologie animale de la FAC, lui ont fait perdre ce titre. Pour tout avouer, j'ai même survolé certains passages qui m'auraient sinon rendus la lecture rébarbative.

Mis de côté ce petit point, j'ai passé un excellent moment. Imaginer que ce livre a été écrit il y a 150 ans m'émerveille. Jules Verne était un réel visionnaire couplé à un érudit. Quelles connaissances il devait avoir pour imaginer ainsi son Nautilus, engin plus qu'invraisemblable à cette époque mais tellement plausible aujourd'hui. Quel courage de publier ce type d'ouvrage, destiné à faire rêver et non seulement à instruire.

Ajoutons à cela une belle écriture, des personnages bien trempés, bien décrits, et qui arrivent à nous faire voyager dans une autre époque, un autre lieu, éloigné de la vie quotidienne. J'ai particulièrement apprécié Conseil, valet pince-sans-rire qui m'a fait sourire plus d'une fois par son flegme sans faille et ses réparties.
Le personnage de Némo, point clé de cette histoire, m'a beaucoup intrigué et fait me questionner. Comme le Professeur Aronnax, je me suis demandé plus d'une fois d'où venait cet homme secret s'il en est, blasé de l'espèce humaine, exilé volontaire au fond de l'océan. Je comprends mieux maintenant pourquoi il a traversé les siècles et est toujours un des personnages à connaître aujourd'hui.

En plus de la culture sous-jacente, et de cette traversée imaginaire, ce roman m'a aussi fait m'interroger. Je pense qu'il soulève une question importante, à savoir si on est prêt à renoncer à sa liberté même pour la prison la plus dorée du monde. Tous les points de vue sont imaginés, mais personne n'a la réponse universelle. L'incertitude, l'envie, le désarroi sont abordés, soupesés, rejetés pour mieux revenir. En passant d'un personnage à l'autre Jules Verne nous propose diverses solutions pour nous laisser finalement choisir notre réponse qui ne sera pas forcément la conclusion du livre.

Une première plongée très réussie dans ce nouvel univers qu'est pour moi l'imaginaire de Jules Verne. Même si certains passages m'ont semblé longs et didactiques, je reste convaincue qu'on a quelque chose à gagner à ce plonger dans ses écrits. Je poursuivrai donc l'aventure, certainement avec Le tour du monde en 80 jours qui me tente beaucoup.

En conclusion :

Je remercie mes co-modérateurs de Livraddict d'avoir eu la bonne idée de faire cette lecture commune.

Je vous invite donc à aller lire les avis de Thalia, Fée Bourbonnaise, Emeralda, Nathalie, Mallou, Baba et El Jc.

A venir :

Comédies en tout genre, Jonathan Kellerman

Posté par heclea à 10:30 - Littérature classique - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur {Vingt mille lieues sous les mers} de Jules Verne

  • Moi, c'est l'inverse, j'ai lu de nombreux romans de Verne jeune, je ne sais pas encore comment je les percvrais à mon âge... Je pense que j'en lirai au moins un cet été quand j'aurai un peu plus de temps...

    Posté par maggie, 24 avril 2010 à 13:05 | | Répondre
  • Très beau voyage pour cette première lecture intra-team

    C'est vrai que certains passages semblent longs mais le reste rattrape quand même pas mal ce petit point négatif. Belle découverte d'auteur.

    Je me tâte quant à ma prochaine lecture de ce monsieur. Et en plus, j'ai oublié de regardé lequel des deux livres qui me tentent j'ai à la maison. Tête de linotte que je suis.

    Posté par Thalia, 24 avril 2010 à 14:07 | | Répondre
  • Plus je vous lis, plus je me dit que j'aurais du persister. Bon ce n'est que parti remise, si un jour tu décides de lire un autre ouvrage de ce mr, je te suivrais peut être

    Posté par mallou, 24 avril 2010 à 17:53 | | Répondre
  • Il n'est jamais trop tard la preuve en ai. Jules Verne a ce grand avantage sur beaucoup : il ne se démode pas. Les générations passent, et malgré cela ont continue de le lire a tout âge.

    Posté par El Jc, 24 avril 2010 à 18:26 | | Répondre
  • Tu sais, à 42 ans, je n'en ai toujours pas lu mais ce sera chose faite cette année avec L'ile mystérieuse que j'ai inscrit dans mon challenge ABC pour remédier à cette lacune !

    Posté par Véro, 24 avril 2010 à 19:11 | | Répondre
  • J'adore ces éditions de Jules Verne. Pratique, jolies... Pourtant, je n'arrive pas à m'y mettre...

    Posté par Pauline, 25 avril 2010 à 09:19 | | Répondre
  • Je crois qu'on est tous d'accord sur le fait que Jules Verne était un formidable aventurier, un scientifique hors-pair, un visionnaire ou un incontestable savant. Il n'est jamais trop tard pour lire Jules Verne. Je l'ai apprécié à 30 ans avec des descriptions qui m'ont gênée. Je ne sais pas si j'aurai eu le courage de le terminer il y a 15 ans de ça.

    Je suis contente d'avoir fait le voyage avec vous. On remet ça quand vous voulez.

    Posté par Fée Bourbonnaise, 25 avril 2010 à 09:27 | | Répondre
  • Content que tu es aussi aimé ce Jules Verne ! Quel visionnaire ! C'est vrai que les énumérations sont lourdes mais y en a pas non plus tout le temps. J'en ai sauté quelque-unes. Mais je crois que le pire, c'est l'histoire des bateaux qui s'échouent, c'est le chapitre chiant du livre je trouve. Sinon, c'est excellent ! Je me demande si je vais pas regarder le film de Disney avec Kirk Douglas.

    Posté par baba, 26 avril 2010 à 12:10 | | Répondre
  • Contente que tu aies aimé ton premier Jules Verne ! Pourtant à mon avis ce n'est pas le meilleur : "voyage au centre de la terre" par exemple n'a pas toutes ces énumérations (si je me souviens bien) tout en gardant autant d'aventure... Et oui, on remet ça quand vous voulez

    Posté par athalie, 27 avril 2010 à 09:36 | | Répondre
Nouveau commentaire