20 février 2010

{La commissaire n'aime point les vers} de Georges Flipo

commissaire_blogQuatrième de couverture :

La commissaire Viviane Lancier n’est pas du genre poète, mais la voici condamnée à se passionner pour Baudelaire : un sonnet torride dont il serait l’auteur se transforme en serial killer, envoyant à la morgue ceux qui s’y intéressent.
Flanquée de son ingénu lieutenant, Viviane Lancier plonge dans une enquête où semblent la narguer les morts, les survivants et même les revenants.

Mon avis :

Voilà un livre comme je les aime, un polar qui coule tout seul, une enquête pleine de rebondissements dont la trame centrale tourne autour d'un écrivain connu. Un livre qui allie avec brio la lecture (au sens très large du thème) et le polar.

Georges Flipo nous offre ici une histoire rythmée, aux nombreux personnages. Parti d'un fait divers comme on pourrait trouver dans les journaux, l'auteur nous embarque dans une enquête complexe où personne n'est réellement ce qu'il parait et où les nombreuses pistes s'entrecroisent tellement que je n'ai rien deviné de la fin avant d'y arriver.

Les personnages sont savoureux, aussi bien les principaux que les secondaires. LA (très important le la) Commissaire Lancier est attachante. Femme qui aime dominer les hommes, régner sur son petit monde, on s'aperçoit bien vite qu'elle porte son fardeau, son mal être. On arrive forcément à un moment ou à un autre à s'identifier à elle, soit dans les régimes qu'elle essaie ou dans sa tristesse d'être seule, de ne pas savoir gérer par moments. Je l'ai beaucoup appréciée, touchée par ses questionnements qui ont trouvé écho tout au fond de moi. A l'opposé, j'ai adoré Monot, nouvel arrivé à la DPJ. Il a tout à prouver mais reste lui même, féru de culture, de lecture. Un petit gars qui en veut et se donne tous les moyens, sans se laisser décourager par les humeurs plus ou moins bonnes de sa patronne.

Le duo qu'il forme tous les deux fonctionne à merveille. Ils sont opposés mais complémentaires et donnent une saveur particulière à l'histoire.

Certains personnages secondaires sont assez caricaturaux, je pense en particulier à la dircom, qui anime les points presse. Cela permet néanmoins des passages plutôt drôles et surtout de mettre en avant les problèmes relationnels entre la presse et les services de police. Je ne sais si l'auteur a voulu pointer du doigt ce problème ou si ce n'est qu'un hasard, mais c'est quelque chose que je retiens après avoir refermé le livre.

Tous les protagonistes, témoins, suspects de l'enquête sont assez détestables, et c'est ce qui donne du piquant. Certains sont arrogants, d'autres menteurs, mais surtout ils ont tous un besoin de reconnaissance qui les fait passer pour imbus d'eux même. J'y vois un parti pris de l'auteur, ou mon interprétation de l'histoire, mais il y avait un vrai fossé entre mes sentiments pour l'équipe de police et les autres personnages.

Voici donc une lecture très agréable. L'écriture est actuelle, réelle. Tout ceci pourrait arriver, on le sent, même si le dénouement est un tout petit peu tiré par les cheveux.

En conclusion :

Je remercie Livraddict et les éditions La Table Ronde qui m'ont permis de découvrir cette auteur. Et comme me l'a dit l'attachée de presse, mon adresse me désignait vraiment pour cette lecture ! 

Lecture en cours :

16 lunes, Kami Garcia & Margareth Stohl

Posté par heclea à 10:59 - Romans policiers - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur {La commissaire n'aime point les vers} de Georges Flipo

    C'est le deuxième avis que je lis sur ce livre, il a vraiment l'air bien. Je vois que tu lis 16 lunes. J'ai hâte d'avoir ton avis. Bonne journée.

    Posté par MyaRosa, 20 février 2010 à 11:44 | | Répondre
  • ah ça me fait plaisir de lire ton avis sur ce super bouquin que j'ai aussi lu grâce au partenariat livraddict ! un super moment de lecture, et une plume très agréable à lire !

    Posté par lili, 20 février 2010 à 12:09 | | Répondre
  • deuxième avis plus que positif !
    il est déjà dans ma wish-list ^^

    Posté par Anneso, 20 février 2010 à 12:46 | | Répondre
  • Un livre qui a l'air sympa !

    Posté par Frankie, 20 février 2010 à 17:25 | | Répondre
  • tu m'as vraiment donné envie de lire ce livre, et comme demain je vais faire un tour en ville, je vais le commander, bisous, Pascale.

    Posté par alderande78, 28 février 2010 à 18:24 | | Répondre
  • Ca fait plusieurs critiques positives de ce livre que je croise, et il va finir par rejoindre ma wish-list ! Pourtant je n'apprécie pas trop la couverture, ça ressemble trop à ce toutes vieilles éditions de Simenon...

    Posté par Nathalie, 03 mars 2010 à 09:18 | | Répondre
  • Tu confirmes les autres critiques lues sur ce polar.

    Posté par Véro, 06 mars 2010 à 17:57 | | Répondre
  • je l'ai dévoré en 2 jours... le rythme est dynamique et les personnages attachants.
    merci de m'avoir incitée à le lire et j'attends avec impatience "la commissaire n'a point l'esprit club". bisous , Pascale.

    Posté par alderande78, 09 mars 2010 à 18:42 | | Répondre
  • j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre là

    Posté par Bénédicte, 06 mai 2010 à 13:21 | | Répondre
Nouveau commentaire