27 janvier 2010

{Thérapie} de Sebastian Fitzek

therapie_blogQuatrième de couverture :

Josy, douze ans, la fille du célèbre psychiatre berlinois Viktor Larenz, est atteinte d'une maladie qu'aucun médecin ne parvient à diagnostiquer. Un jour, après que son père l'a accompagnée chez l'un de ses confrères, elle disparaît. Quatre ans ont passé. Larenz est toujours sans nouvelles de sa fille quand une inconnue frappe à sa porte. Anna Spiegel, romancière, prétend souffrir d'une forme rare de schizophrénie : les personnages de ses récits prennent vie sous ses yeux. Or, le dernier roman d'Anna a pour héroïne une fillette souffrant d'un mal étrange, qui s'évanouit sans laisser de traces... Le psychiatre n'a dès lors plus qu'un seul but, obsessionnel: connaître la suite de son histoire.

Mon avis :

Après avoir beaucoup entendu parler de ce livre sur les blogs, j'ai eu moi aussi envie de me plonger dans ce thriller qui remportait tous les suffrages.

Je me suis très rapidement trouvée happée dans cette histoire haletante, aux marges de la folie, de celle insidieuse qui affleure mais que l'on a du mal à saisir et imaginer.
Le rythme très rapide, à l'aide de chapitres courts et très courts fait que les pages défilent à grande vitesse et que ce roman se lit très rapidement.

Au début je me suis sentie baladée, ne saisissant pas tout. J'avais des doutes sur la réalité possible de ce que l'on me racontait, il me fallait donc poursuivre pour espérer avoir les réponses que je me posais.

Le personnage de Viktor, homme blessé au plus profond de lui, est attachant, un sentiment d'empathie nous donne envie que tout s'arrange pour lui, n'osant pas nous même imaginer comment nous réagirions à sa place. La toute fin (que je ne peux dévoiler) me l'a rendu encore plus humain et touchant dans ses paradoxes.
A l'opposé, le personnage d'Anna, insaisissable, stressant dans la manière qu'il est décrit, m'a souvent mis mal à l'aise. Je n'ai pas réussi à l'appréhender et donc à l'apprécier.

Concernant l'intrigue, c'est ce qui m'a je crois un peu déçue. Au fur et à mesure que les détails se mettaient en place, je commençais à imaginer une fin possible. Et là où j'aurais vraiment aimé être surprise, j'avais déjà deviné une partie de la solution. C'est je pense le bémol qui m'empêchera d'encenser totalement ce thriller somme toute agréable.

En conclusion :

Un thriller qui se lit très bien même si ce n'est pas le meilleur du genre pour moi. Si vous voulez lire d'autres avis, c'est par là.

Lecture en cours :

Un vampire ordinaire, Suzy McKee Charnas

Posté par heclea à 20:13 - Thriller - Permalien [#]
Tags :