31 décembre 2009

{L'oeil de Caine} de Patrick Bauwen

caine_blogQuatrième de couverture :

Tout le monde cache quelque chose.
Votre voisin, votre femme, votre ami...
Et si vous pouviez tout savoir ?
Connaître leurs peurs, leurs secrets intimes ?
Dix candidats, dix secrets.
Des gens comme vous et moi. Enfin comme vous surtout. Parce que moi, je ne suis pas au programme : je suis l'invité surprise. Celui qui rôde en attendant son heure. Celui qui va les embarquer là où rien n'est prévu. Dans mon jeu sanglant. Mon propre mystère.

Mon avis :

J'avais beaucoup entendu parler de ce thriller sur la blogosphère littéraire, les avis étaient tous positifs et l'on m'a souvent dit que la fin était surprenante, et c'est justement ce que j'aime dans ce genre de livres, être surprise.
Je ne pouvais donc attendre plus longtemps et me suis vite plongée dans cette lecture qui ne m'a aucunement déçue, au contraire.

Patrick Bauwen signe ici un thriller juste comme je les aime. Avec des personnages attachants même s'ils ont tous leur part d'ombre, bien enfouie, mais qui ne demande qu'à apparaître au grand jour. Les rebondissements et revirements de situation sont nombreux et permettent de nous garder en haleine tout au long du livre.

Les chapitres sont très courts, et passent rapidement d'une situation à une autre, pour mieux revenir ensuite. Les flash-backs qui permettent de connaître un peu mieux la situation ou les personnages sont là aussi, et tout ceci renforce l'impression de rapidité et l'addiction que j'ai eu quasiment dès les premières pages.

L'idée de départ est aussi extrêmement intéressante, une émission de télé-réalité comme on en voit fleurir sur toutes les chaînes depuis quelques années. De là à faire un parrallèle entre ce voyeurisme du petit écran et la noirceur d'un thriller, ou son côté dérangeant, il n'y a qu'un pas.

L'ambiance est glauque, noire à souhait, on se croirait par moments dans ce genre de film d'horreur où les héros se retrouvent seuls dans un endroit isolé de tout, poursuivis par une horde de morts-vivants. On n'a aucun mal à trembler pour eux, à imaginer leur terreur, leur angoisse face à cette situation qu'ils ne comprennent pas, dans laquelle ils ne sont que des pions sur un échiquier, entrainés dans une partie dont ils ne connaissent pas les règles.

J'ai eu bien sûr mes chouchoux, tout en ayant l'impression d'être entrainée dans ce choix par le scénario de Bauwen, mais après tout, pourquoi pas. J'aime m'attacher au héros, en prenant ses qualités et ses défauts. Et l'auteur a ici réussi ce pari avec moi. Lincoln n'est pas agréable dès le début, secret, alcoolique, on sent qu'il n'est pas net avec lui-même ou avec les autres, mais une fois passée cette impression, c'est lui que je suivais, lui qui m'importait.

Comme je l'ai déjà dit, la fin m'a réellement surprise et pourtant, comme j'étais prévenue, j'ai bien essayé d'être plus forte que l'auteur, de trouver avant. J'avais bien deviné deux ou trois petites choses, mais rien à voir avec le dénouement final qui n'a fait que me conforter dans l'idée que ce thriller est très bon !

En conclusion :

Je vais suivre de près cet auteur, en espérant lui découvrir d'autres thrillers comme je les aime !

Lecture en cours :

La guerre des mages, tome 1 : Le griffon noir, Mercedes Lackey & Larry Dixon

Posté par heclea à 10:00 - Thriller - Permalien [#]
Tags :