25 décembre 2009

{Les bannis et les proscrits, tome 1 : Le feu de la Sor'cière} de James Clemens

sorciereQuatrième de couverture :

Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d'Alasea frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l'espoir de préserver le bien. Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d'un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu'elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu'elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible... et vers la compagnie d'alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux.

Mon avis :

Et voilà, je me retrouve avec une nouvelle saga Fantasy à suivre et une nouvelle copine dont je veux connaître les aventures, et tout ça pour mon plus grand bonheur !
Qui dit nouvelle saga Fantasy, dit risque de retomber dans des mondes semblables à ceux que l'on connait, avec des créatures qu'on a déjà croisé maintes et maintes fois, et bien non, pour moi la surprise et la découverte sont restées entières.

J'ai beaucoup aimé l'univers créé par James Clemens, ce mélange de créatures de toutes sortes, si différentes les unes des autres. J'ai aimé qu'il fasse cohabiter et s'entraider des peuples qui se seraient entretués en temps normal, alors que les qualités de chacun sont primordiales dans la quête qui nous intéresse.
Les protagonistes sont nombreux, très nombreux, mais à aucun moment je n'ai été perdue. Ils sont tellement bien décrits dans leurs caractéristiques physiques et magiques, que chacun prend rapidement une place importante dans l'histoire et dans l'attention du lecteur.
J'aime qu'on les découvre petit à petit, groupe par groupe, en imaginant qu'ils auront des interactions les uns avec les autres mais sans savoir où, quand et surtout dans quelles conditions.

On se doute rapidement de leur importance à tous, cette certitude croit tout au long de ce tome pour se voir confirmée à la fin. Chacun a eu son importance, sa part, et on est content de savoir que l'on en retrouvera dans les prochains tomes.

Je les ai tous apprécié, enfin surtout les 'gentils' (ou du moins ceux que j'imaginais gentils), mais j'ai eu deux coups de coeur.
Tout d'abord Elena, par qui tout arrive. Cette gamine de 12 ans, rêveuse, à peine sortie de l'enfance, qui pense surtout à profiter de la vie, à rêver dans la nature, à découvrir de nouvelles choses. J'ai aimé son évolution, le fait qu'elle grandisse d'un coup, à cause d'un enchaînement malheureux d'aventures effrayantes. J'aime qu'elle doute, qu'elle soit partagée entre ses deux nouvelles personnalités, et j'ai vraiment hâte de savoir comment celles-ci vont évoluer dans le prochain opus.
J'ai aussi adoré Kral, le montagnard, cette force de la nature ancrée dans la vérité. Ce balèze au grand coeur, qui ne supporte pas le mensonge, et qui est prêt à tout pour ceux qu'il croie, ceux qu'il sent justes et vrais. J'ai aimé son désespoir quand il doit mentir, lui pour qui une telle chose est inimaginable, enfin je l'ai aimé quoi...
Les autres personnages ne sont pas en reste, ils sont tous intéressants et amenés à le devenir encore plus, on sent leur possibilité d'évolution.

A mon avis, l'auteur en a encore beaucoup sous le pied pour les prochains tomes. Cette première prise de contact est une mise en bouche, juste là pour nous allécher et nous donner envie de poursuivre, chose qu'il a parfaitement réussi avec moi.

En conclusion :

Vous me croyez si je vous dis que comme j'ai été sage, le Père Noël m'a emmené des sous qui vont me permettre de rajouter rapidement la suite à ma PAL ?

Lecture en cours :

Night World, tome 1 : Le secret du vampire, L.J. Smith

Posté par heclea à 17:50 - Fantasy - Permalien [#]
Tags : ,