13 décembre 2009

{Tolérance zéro} de Patricia Cornwell

tolerance_zero_blogQuatrième de couverture :

L’inspecteur Win, détaché auprès du procureur du Massachusetts, est rappelé par Monique Lamont, une femme aussi séduisante que redoutable, qui lui annonce son intention de se présenter au poste de gouverneur. En guise de programme, elle veut promouvoir un nouvel outil de lutte contre le crime, baptisé Tolérance zéro, capable, selon elle, d’élucider «n’importe quel crime, n’importe quand». C’est en fait une technique de pointe en matière d’analyse ADN. Très sûre d’elle, Mme Lamont décide de revenir sur un meurtre commis vingt ans plus tôt. Win est sceptique, mais il n’a pas le temps d’exprimer ses réticences : la violence surgit, bouleversant leurs vies. S’agit-il d’une coïncidence… ou d’une vengeance ?

Mon avis :

Pendant mes années lycée, j'ai dévoré les livres de Patricia Cornwell, et puis j'ai fait une longue pause, j'ai donc sauté sur l'occasion de renouer avec cette auteure délaissée depuis quelques temps.

Ici pas de Kay Scarpetta ni de médecin légiste, pas de tueurs en série psychopathes, ni de meurtres bien sanglants et glauques, mais de nouveaux personnages à découvrir, tous plus intéressants les uns que les autres.
Ce court roman (moins de 200 pages) m'a semblé être un amuse-bouche ou un prologue intéressant à de futurs romans mettant en scène l'inspecteur Win Garano.

J'avoue que pour moi, tout l'intérêt du livre a tenu dans la découverte de ce nouveau héros. Contrairement aux inspecteurs auxquels je m'attache habituellement, celui-ci est jeune, beau gosse (à en croire l'effet qu'il fait aux femmes), avec un soin particulier de son look (qu'il travaille à grands coups d'achats dans des solderies) et un caractère encore bien trempé !
J'aime ces héros qui ne s'en laissent pas conter et qui n'en font qu'à leur tête plutôt que de lécher les bottes de leur supérieur.
Win a ainsi un côté attachant, même si son look semble primordial, il ne tient pas compte du paraître de ses connaissances et se lie d'amitié ou d'affection pour ceux qui lui plaisent, sans soucis du qu'en dira-t'on. Je sens poindre en lui un futur défenseur des veuves et des orphelins, mais avec un côté gros dur au coeur tendre... Ce ne sont bien sûr que des suppositions mais c'est ce que j'ai ressenti en le côtoyant pendant ces quelques pages.

Évidemment, Win tout seul ne ferait pas le livre, les autres personnages sont tout aussi intéressants dans leurs différences. Prenons par exemple, la procureur Monique Lamont qui est prête à tout pour prouver que son idée de nouvel outil contre le crime est LA solution à tout, ou encore Sykes, agent spécial du TBI (Tennessee Bureau of Investigation) si peu sûre d'elle mais d'une efficacité redoutable.

Vous comprendrez donc, que ce n'est pas l'enquête en elle-même, peu propice à de grands revirements de situation (mais avec de petites surprises quand même) qui m'a séduite, mais vraiment ces personnages et leurs diverses interactions !
Une lecture plaisir et plaisante, qui passe trop vite.

En conclusion :

Un grand merci au Livre de Poche et à Livraddict qui m'ont permis ce retour réussi à l'écriture de Patricia Cornwell, j'attends maintenant de pouvoir retrouver Win dans une nouvelle enquête.

Lecture en cours :

La fabuleuse histoire des lunes de Pandor, tome 1 : Abracadagascar, Ménéas Marphil

Posté par heclea à 21:34 - Thriller - Permalien [#]
Tags : ,