29 novembre 2009

{Requiem d'automne} de Brad Coleman

requiem_blogQuatrième de couverture :

La majeure partie des hommes s’évertue à occulter les phénomènes paranormaux bien qu’ils se manifestent à eux avec insistance. En dépit de leurs connexions avec nous, la rationalité sous laquelle nous nous dissimulons se dénie elle-même. Notre pseudo-raison échafaude des explications purement imaginaires, élaborées à partir d’un faisceau d’indices à peine concordants.
C’est ce qui arrive au juge d’instruction Jacques Dampierre. La mort aux trousses, il fait appel à l’ex-commissaire Henri Laborde pour l’aider à résoudre au plus vite une énigme qui prend à défaut sa légendaire faculté d’analyse. Ébranlé dans ses convictions véristes, le talentueux et impitoyable magistrat est confronté au surnaturel. D’étranges phénomènes se produisent en sa demeure, l’avertissant quand pour lui sonnera le glas ! Dampierre réfléchit : il lutte, il emploie la ruse, l’étau se resserre, la solution lui échappe.
Son incapacité à intégrer le paranormal l’empêche de discerner qui des fantômes ou des hommes veulent sa perte…


Mon avis :

Voilà un thriller qu'il me serait assez difficile de décrire sans spoiler, je vais donc plutôt essayer de vous décrire son ambiance à ma façon.

Imaginez-vous en plein mois de novembre, quand la nuit est là tôt, que le vent souffle et que les feuilles tombent. Vous êtes dans une grande maison de campagne, isolée de tout, accolée à une forêt très sombre. Le voisin le plus proche est à un bon km.
C'est la soirée, vous êtes tranquillement installé dans le salon, la TV et les lumières allumées, en train de lire un bon bouquin. Tout d'un coup, le vent se lève, comme en pleine tempête, les arbres alentours projettent leurs ombres et le vent pousse son hurlement jusque dans le conduit de la cheminée. Tout va pourtant encore bien... mais plus pour longtemps. L'orage qui tambourinait au loin se rapproche de plus en plus vite. Les éclairs zèbrent le ciel, le vent souffle encore plus fort, faisant claquer les volets aux étages. Vous commencez à vous sentir mal à l'aise, un coup de vent plus violent vous fait relever la tête, et c'est à ce moment que l'électricité se coupe. Seulement dans la dernière seconde avant de vous retrouver plongé dans le noir, vous avez eu le temps de voir passer une silhouette toute de noir vêtue devant la baie vitrée...


Voilà, vous avez donc deviné que j'ai trouvé ce livre stressant, les histoires paranormales m'ont toujours fait cet effet et avec ce livre j'ai joué à me faire peur.
Malgré l'ambiance oppressante que je ressentais, j'ai eu du mal à le lâcher, je voulais savoir absolument comment toute cette histoire allait finir. Il me fallait connaître la part de vrai dans les indices distillés par l'auteur, et je n'ai pas été déçue !
Celui-ci a joué à me faire douter de qui était gentil et qui ne l'était pas dans les personnages. Mon attachement pour eux a varié tout au long du livre, ne sachant plus qui méritait ou non ce qui lui arrivait.

Les 340 pages de ce roman ont été englouties en deux soirées, preuve que j'ai vraiment accroché à la lecture, même si ce n'était pas forcément une bonne idée de jouer à se faire peur juste avant d'aller se coucher...


En conclusion :

Même si j'ai frissonné et sursauté plus que de raisons à la lecture de ce Requiem, je suis très contente de cette découverte des éditions Kyklos, faite au salon des éditeurs indépendants du we dernier...
Attention tout de même, âmes sensibles s'abstenir.


Lecture en cours :

Tes secrets m'appartiennent, Denis Richard

Posté par heclea à 19:08 - Thriller - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur {Requiem d'automne} de Brad Coleman

    C'est très tentant, tout cela ! J'aime avoir peur en lisant !

    Posté par Neph, 29 novembre 2009 à 21:21 | | Répondre
  • je vais me le commander en moins de deux celui-ci!!! merci!!

    Posté par béné, 30 novembre 2009 à 08:01 | | Répondre
  • Rhoooo, ça me tente beaucoup !
    J'adore avoir des frissons côté lecture (dites c'est grave docteur, lol)

    Posté par Lilibook, 30 novembre 2009 à 16:44 | | Répondre
  • Waow... Même ton billet ferait presque peur Ca donne envie dis-donc!

    Posté par Flo_boss, 01 décembre 2009 à 08:50 | | Répondre
  • Merci

    Joliment écrit
    Un grand merci pour l'auteur et son éditeur

    Posté par Virginie, 05 décembre 2009 à 18:38 | | Répondre
  • Belle chronique miss, voilà qui donne envie

    Posté par El Jc, 05 décembre 2009 à 19:50 | | Répondre
  • Vraiment prenant ta critique. Je me laisserais bien tentée de mon côté. ^^

    Posté par Thalia, 05 décembre 2009 à 20:06 | | Répondre
  • J'imagine que les inscris au partenariat ont été motivés par ta chronique ? Merci donc. Il ne me faisait pas envie mais ma soeur l'a demandé, je lui emprunterai peut-être à l'occasion.

    Posté par Fée Bourbonnaise, 10 décembre 2009 à 11:58 | | Répondre
  • super suspens

    étant lecteur très occasionnel, je me suis surpris à ne pas pouvoir quitter ma lecture de cet ouvrage rédigé dans un style cinématographique haletant, avec un suspens et une intrigue menés avec maestria et donnant au lecteur l'envie d'arriver au plus vite à la fin de ce roman très passionnant et vous mettant dans un état d'addiction aux pages suivantes . Bravo à l'auteur et au nouveau label d'édition Kyklos de nous faire découvrir en dehors des gros MAJORS de l'édition , de tels ouvrages !

    Posté par petolet01, 12 décembre 2009 à 00:59 | | Répondre
  • C'est mon programme de ce week-end, j'espère que ça ne va pas m'empêcher de dormir. La lettre au lecteur au tout début du bouquin a l'air de donner le ton en tout cas...

    Posté par Diane, 18 décembre 2009 à 11:31 | | Répondre
Nouveau commentaire