04 novembre 2009

{Les accommodements raisonnables} de Jean-Paul Dubois

accommodements

Quatrième de couverture :

Paul Stern hésite. Son épouse, Anna, sombre peu à peu dans une profonde dépression. Le remariage scandaleux de son père l'accable. La tentation est grande de tout laisser en plan, et l'occasion semble trop belle : embauché à Hollywood, Paul rencontre Selma. Elle est le sosie parfait d'Anna, avec trente ans de moins...

Mon avis :

Et voilà à nouveau un livre reçu dans le cadre d’un partenariat, merci à Livraddict et aux éditions Points.

Néanmoins, que voilà une critique qui va m’être difficile à écrire. Je ne sais pas pour vous, mais j’ai toujours plus de plaisir et de facilité à parler de ce que j’ai aimé, et pour ce livre, sans vous gâcher le suspense ça n’a pas vraiment été le cas.

Tout d’abord l’histoire, j’avoue qu’elle a coulé sur moi, comme l’eau sur les ailes d’un canard, sans laisser de traces. Il m’a été impossible de m’attacher au narrateur, que j’ai trouvé trop fuyant, pas assez actif à mon goût. Les personnages secondaires auraient pu avoir plus de chance, en particulier, Alexandre, le père, s’ils n’avaient toujours été décrits à travers les yeux de Paul. Paul qui finalement avait assez peu d’affection pour tous les électrons libres de sa famille. Donc voilà une histoire qui m’a paru bien lente et finalement sans grand intérêt.

Passons ensuite au style. Là ce n’est vraiment pas ma tasse de thé. J’ai vraiment du mal avec ces livres où je ne comprends pas une bonne partie des mots, où certaines phrases sont bien trop complexes pour mon moment de détente favori. Ajoutons à cela le fait que s’alternent ces difficultés de la langue avec des passages trash, des descriptions de scènes de sexe trop nombreuses à mon goût, et me voilà complètement perdue à me demander à quel jeu voulait jouer l’auteur.

Je suis sûre que ce livre trouvera quand même son public et que certains aimeront, mais pour ma part, je n’ai pas eu de chance avec lui, car, ni le style ni l’histoire ne me convenaient.


En conclusion :

Pour une première rencontre avec Jean-Paul Dubois, on ne peut pas dire qu’elle ait été une réussite mais je ne m’avoue pas vaincue. J’essaierai sûrement un autre de ces écrits avant de conclure si c’est un auteur pour moi ou pas.


Lecture en cours :


Les feuilles mortes, Thomas H. Cook.

Posté par heclea à 16:41 - Romans contemporains - Permalien [#]
Tags :